Macramé et bracelet bohème conjugués

bijoux, accessoirisation

J’avais envie depuis longtemps d’associer 2 techniques, le tissage de perles façon bracelet bohème (vu ici, et ) et le macramé.

Le macramé permet de réaliser des créations très différentes de l’une à l’autre, selon la sophistication de la ficelle choisie, des noeuds; et selon si l’on y associe des perles ou pas.

Pour ce bracelet, je voulais mettre en valeur matériaux naturels et simplicité avec un très joli bouton en porcelaine comme fermoir.

Ce bouton est une création de Camelir, je vous en parlerais d’ici très peu de temps… Pour rappeler son côté brut et son colori nature, j’ai choisi de faire côtoyer porcelaine, ficelle de chanvre, cuir et perles de verre.

Explications technique dans la suite de l’article…

Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part j’aime bien voir un bracelet porté pour me rendre compte du rendu. J’ai donc posé pour la bonne cause bien que je sois bien loin de pouvoir faire mannequin de main ! J’ai un poignet très très petit, ce qui peut donner l’impression que le bouton est gigantesque mais ça n’est pas le cas.

Le bouton fait 25mm, j’utilise plus couramment des fermoirs-boutons de 20mm mais celui-ci est un bijou à part entière. Un simple bracelet en liberty, en macramé ou en cuir aurait été aussi un bel écrin pour cette création unique de Camelir.

Vous aurez besoin de :

- 1m de lacet de cuir de  Ø1.5mm, colori gris clair.
- 60 perles en verre à facettes Ø4mm, colori vert d’eau-céladon Picasso.
- environ 2m de fil à perler taille D, colori gris vert.
- 1 fermoir : bouton ou perle. Pour un bouton unique Camelir, c’est par ICI.
- 1m de ficelle de chanvre 0.55mm, colori écru.

+ 1 aiguille à perler et un support de travail (voir détail dans le tutoriel technique)

Ces quantités sont bien sûr à ajuster selon votre poignet, et la proportion souhaitée entre perles tissées et macramé.

Explications de réalisation :

1. Confection du bracelet bohème :

Pour l’explication technique du bracelet bohème, je vous invite à consulter le tutoriel bracelet bohème, techniques et astuces. Le bouton est fixé sur le lien en cuir avant tissage. J’ai tissé des perles en verre sur le début du bracelet. Après avoir tissé toutes mes perles j’ai arrêté le bracelet par un nœud.

NB : Il est possible que le nœud n’ai pas été indispensable, j’aurais peut-être pû continuer en macramé directement ou séparer par une plus grosse perle. Ce sera pour une autre fois…

2. Réalisation du macramé :

Technique :

Le macramé est une technique à base de nœuds qui permet de réaliser sacs, bijoux et accessoires décoratifs avec de la simple ficelle. On peut aussi intégrer des perles. Le nœud de base du macramé est le nœud plat, c’est le seul nœud employé pour réaliser ce bracelet. C’est donc un bon exercice pour débuter même si vous ne connaissez pas la technique.

Le macramé était très à la mode dans les années 60-70, décliné le plus souvent avec de la ficelle brute et des perles en bois. Cette technique a un peu été « ringardisée » mais est revenue au goût du jour avec le grand succès des bracelets shamballa qui allient le plus souvent ficelle Chinoise (queue de rat) et grosses perles à strass.

Mais j’aime la délicatesse du macramé dans sa simplicité, c’est en tous cas ce que je voulais pour ce bracelet : une ficelle naturelle et très fine, sans fioritures.

Voici dans un 1er temps un récapitulatif schématique qui résume la technique, vous trouverez plus bas le détail des explications photos à l’appui.

Normalement le macramé part de 2 fils porte-noeuds que l’on utilise aussi pour faire les nœuds. Dans le cas du bracelet bohème j’ai déjà les porte-noeuds qui correspondent au lacet de cuir. Le lacet sera le support de mes nœuds.

- 2.1 : Faire un nœud simple autour du lacet de cuir avec la ficelle de chanvre (a.). Le faire juste en dessous du nœud en cuir, à la moitié de la longueur de ficelle de chanvre; pour obtenir une longueur identique de ficelle à droite et à gauche.

- 2.2 : Prendre la ficelle de droite, faire une forme de boucle qui passe au dessus des lacets en cuir (a).

- 2.3 : Prendre la ficelle de gauche et la faire passer sur la ficelle de droite (a).

- 2.4 : Puis faire passer la ficelle de gauche sous les lacets de cuir, et la faire ressortir par la boucle formée par la ficelle de droite (b).

- 2.5 : serrer le nœud autour du cuir.

Voilà, vous avez fait un nœud plat. Le principe consiste à refaire toutes les étapes (de 2.2 à 2.5) en alternant à chaque fois les ficelles (c).

Par exemple, pour le second nœud. On va cette fois-ci faire une boucle au dessus du lacet de cuir avec la ficelle de gauche, et ainsi de suite.

Si vous n’avez pas alterné, vous le verrez rapidement car le motif vous semblera bizarre, irrégulier. Dans ce cas il suffit de défaire le noeud et recommencer dans le bon sens.

Astuce : Comme je n’arrivais pas à me souvenir d’un nœud à l’autre si j’avais commencé à droite ou à gauche le nœud précédent (et oui, je suis un peu fatiguée), j’ai cherché à trouver un repère.

Le motif est triangulaire comme ceci (dans un sens ou dans l’autre). Il suffit de commencer à chaque fois par la pointe du triangle (point rouge) et on ne se trompe jamais.

3. Finalisation :

Il ne reste plus qu’à faire un nœud avec le lacet de cuir dans lequel on serre la ficelle de chanvre. J’ai en plus mis un point de colle pour m’assurer de la solidité, puis j’ai coupé la ficelle à ras.

J’ai déterminé la longueur nécessaire pour pouvoir passer le bouton puis j’ai fait un nœud avec le lacet de cuir à cette distance. Cela forme une boucle dans laquelle on peut glisser le bouton pour fermer le bracelet.

Couper le lacet de cuir qui reste et c’est terminé.

Coeur d’artichaut©

Rendez-vous sur Hellocoton !
15 Commentaires

13 Commentaires

  1. Dilou91  •  avr 18, 2013 @16 h 27 min

    Merci pour ce joli tuto, à essayer!!

  2. sallesienne  •  avr 18, 2013 @16 h 29 min

    Une très jolie réalisation avec pleins de possibilités de couleurs pour un bel été.
    Je crois que je vais tenter ce joli bracelet, seul problème je suis également très étourdie et je pense que l’idée du petit triangle me sera également très utile.
    à très bientôt pour votre prochaine réalisation

  3. virginie  •  avr 18, 2013 @17 h 13 min

    Il est ravissant ce bracelet…

  4. Mohican  •  avr 18, 2013 @17 h 18 min

    Pour repérer mes fils quand je fais du macramé (bracelets) je mets une perle sur celui de droite, comme ça, même si je ne fais pas tout en une seule fois, je sais.
    merci pour le tuto
    Amitiés

  5. La bobine de Lisette  •  avr 18, 2013 @17 h 45 min

    Oh que c’est joli et délicat ! Bravo !

  6. Coeur d'artichaut  •  avr 18, 2013 @19 h 45 min

    Très bonne astuce de Mohican, merci beaucoup !

  7. Elisa  •  avr 19, 2013 @3 h 30 min

    Superbe, braucoup de finesse relevé par ce magnifique bouton. Merci pour ce tuto. Bonne journée á toutes les copinautes.
    Elisa

  8. Francoise  •  avr 20, 2013 @15 h 23 min

    Magnifique!

  9. Kouki-Ri  •  avr 20, 2013 @21 h 58 min

    Cela valait la peine d’utiliser les 2 techniques ; le rendu est sympa. J’aime beaucoup les couleurs choisies et le bouton très original. Belle idée encore une fois !

  10. Camelir  •  avr 23, 2013 @9 h 07 min

    trOp jOli !
    merci pour ce super tuto ,je vais en profiter pour m’en faire un !

  11. marie.Laure  •  avr 23, 2013 @12 h 59 min

    Bonjour ,toujours autant d’élégance et de finesse au travers de vos créations! Bravo!

  12. Lydie  •  avr 24, 2013 @18 h 50 min

    C’est ravissant ! Quelle ingéniosité !
    Je vais bientôt passer commande. Merci beaucoup Christine.

  13. Nathalie  •  mai 19, 2013 @14 h 40 min

    Sympa ce tuto. J’aime surtout la partie qui met en valeur les perles!

2 Trackbacks

Laisser un message

Tags autorisés: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>