Avant-Après tôme 4 : armoire années 60

déco, mariage, des clous, des vis et un pinceau

Pour ce nouveau projet avant-après il va vous falloir un peu d’imagination :-)

Je n’ai pas de photo Avant, dommage. J’ai désespérément cherché sur le net une photo d’une armoire du même style, sans succès. Pourtant je pense que vous êtes nombreux et nombreuses à avoir connu ce type de meuble, avec portes coulissantes. Je pense qu’elle date des années 60, mais peut-être un peu avant; je ne suis pas experte.

En tous cas je l’ai récupéré sans portes et dans son jus.


Aperçu ici, c’est un meuble que j’ai rénové l’été dernier, au pas de course comme d’habitude.

Vous aurez peut-être constaté que je ne suis pas très présente sur mon blog en ce moment, c’est simplement parce que je travaille depuis plusieurs mois sur la nouvelle version de ma boutique. J’ai retardé ce projet bien longtemps, entre déménagement, travail et bébé mais là il faut vraiment que je m’y consacre. Cela ne m’empêche pas de proposer un tas de nouveautés pour ma boutique dont je présente un échantillon sur mon blog d’actualités. J’ai aussi des tutoriels techniques en cours, donc il y a plein de projets à venir.

En attendant je voulais donc vous présenter un des meubles de mon bureau-atelier; on peut réaliser de grands rangements avec un meuble qui semblait au départ incomplet et ringard pour certains. Bien sûr, il faut être comme moi et apprécier les rangements ouverts qui donnent une ambiance chaleureuse mais un peu « bordélique » quand même !

Selon l’état du meuble à rénover vous aurez besoin de plus ou moins de fournitures. Dans mon cas j’ai remplacé tout l’intérieur, et poncé l’extérieur.

1. Etat des lieux de l’intérieur. Chance pour moi, l’intérieur était brut, sans peinture ni vernis. Par contre les fixations des étagères étaient bricolées et pas pratiques, et bien sûr il y avait les traces des portes coulissantes (rails et pièces de bois désormais inutiles).

Comme j’avais besoin de différentes hauteurs d’étagères réglables, j’ai opté pour la crémaillère (photo ci-dessous à droite). Super pratique et peu visible dans un meuble profond comme celui-ci.

2. Ponçage de l’extérieur de l’armoire. Je pensais la peindre et finalement j’ai beaucoup aimé la couleur douce et chaleureuse du chêne, j’ai donc choisi de n’enlever que le vernis qui lui donnait un colori miel qui n’était pas à mon goût.

Je vous conseille d’utiliser un masque et de travailler dans un lieu aéré, même avec ces précautions j’avais l’impression d’avoir le goût du vernis dans la bouche :-(

Pour ce meuble j’ai tout poncé à la main mais il a été entièrement démonté (en enlevant les pièces inutiles). Le vernis était fin et s’enlevait « aisément », ouf.

3. Remontage du meuble, pose des crémaillères.

Le gros du travail a été d’ajuster les crémaillères, et les étagères. Il y avait pas mal de découpes à faire à cause de la structure de l’armoire. On a donc l’impression que l’armoire finale est très similaire à l’armoire d’origine, mais il y a du boulot !

Les crémaillères s’achètent dans le rayon des baguettes en bois, dans tout magasin de bricolage. J’ai aussi acheté des planches pour les étagères et de la peinture.

4. Peinture. J’ai choisi un colori doux, gris-ficelle tout simplement. La forme très graphique de l’armoire suffit amplement je trouve.

Les étagères sont bien sûr peintes avant la pose (grâce aux crémaillère on pourra à tout moment changer leur position).

5. Pose des étagères. Une fois celle-ci posées j’ai finalement décidé d’en ajouter une. Et « petite fantaisie », j’ai récupéré une ancienne étagère en bois brut qui avait des numéros tamponnés sur la tranche. J’ai choisi de la mettre en haut, elle rappelle la jolie couleur de l’extérieur.

Et voilà, mission accomplie ! Je suis enchantée par mon armoire de rangement hyper pratique.

Coeur d’artichaut©

Rendez-vous sur Hellocoton !
5 Commentaires

5 Commentaires

  1. Elisa  •  mar 22, 2013 @12 h 05 min

    j’aime bien ce type d’armoire vintage, pas facile d’en trouver. Merci pour ce partage.
    Bisous
    Elisa

  2. Brigitte  •  mar 22, 2013 @12 h 45 min

    Moi, j’ai connu cette armoire avant et après. Je peux donc dire que le fait d’enlever les portes puis de peindre l’intérieur, ça lui a donné de la personnalité. Cette petite armoire , avant, on pouvait passer devant sans la voir. Maintenant, on ne peut la cotoyer sans avoir envie de la regarder, de la toucher, de l’admirer. Je sens que enfin, c’est un meuble heureux. Bravo Christine pour ce beau travail

  3. Agathe  •  mar 22, 2013 @13 h 35 min

    J’adore! Et particulièrement les pieds ;-) !

  4. virginie  •  mar 22, 2013 @13 h 44 min

    Drôlement joli !!!! c’ est très reussi !

  5. Mia  •  mar 23, 2013 @9 h 43 min

    Coucou… j’aime beaucoup cette jolie couleur poudrée Bravo !!!

Laisser un message

Tags autorisés: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>