Avant-Après tome 1: meuble patiné

Notre mobilier est plutôt composé de vieux meubles retapés, et de fabrication maison. Mais cette fois-ci nous avons craqué pour un meuble neuf, à peindre.

Voici donc un nouveau petit tutoriel, pour une nouvelle catégorie d’articles « avant-après » qui j’espère vous inspirera…

La patine et les vieux meubles, c’est une histoire de famille. Je suis tombée dans la marmite ! Ma maman a créé et patiné de nombreux meubles, dont certains étaient présentés dans son magasin le jardin des Oliviers. Vous trouverez sur son blog différents exemples et un tutoriel, jetez y un œil !.

Explications étape par étape dans la suite de l’article…

Tadam, voici à quoi ressemblait le meuble avant sa transformation. Désolée je n’ai pas eu le temps de faire une photo avec les portes et tiroirs bruts, on avait déjà tout enlevé quand j’ai pensé à prendre l’appareil photo !C’est donc un meuble neuf en pin, un gros meuble avec 6 tiroirs, 4 portes et 1 table donc une grande surface à peindre. L’intérêt de peindre un meuble soi-même est relatif car cela demande beaucoup de temps, et cela a un coût.J’avais besoin d’une couleur bien particulière, et puis c’est un plaisir pour moi; chacun des meubles de ma maison a ainsi une histoire, j’y tiens beaucoup quelque soit leur réelle valeur.
J’ai tout de même fait un petit récapitulatif du coût final (hors main d ‘oeuvre 🙂 ) :– Sous-couche (1couche) : 1L = 15.20€- Couche extérieure (2 couches dans certaines zones) : 750ml (couleur dessus) + 340ml (couleur dessous) = 58.20€

– Couche intérieure (2 couches) : 400ml = 12.90€

– Vernis (2 couches) : 500ml = 16.90€

TOTAL = 103.20€

Ce coût ne prend pas en compte le fait qu’il me reste de la peinture et du vernis pour d’autres réalisations, j’ai par contre essayé de noter la quantité approximative utilisée.

De plus j’ai choisi de vernir la peinture à effet pour plus de solidité et pour le nettoyage, ça n’est pas obligatoire pour un meuble purement décoratif.

Il faut prendre en compte le fait qu’avec un meuble brut on économise le temps de ponçage (et le papier de verre), et on n’a pas à enlever les poignées ou charnières.

J’avoue que j’ai apprécié ne pas avoir à passer par ces étapes pour une fois !

En général je patine en superposant différentes couches de peinture de couleurs différentes, au feeling.

Cette fois-ci j’ai choisi une peinture à effet prévue pour réaliser aisément une patine. Ce sont des peintures plus chères mais après les avoir testées il est vrai que c’est un jeu d’enfant. Je précise que je n’ai aucun intérêt ni aucun accord commercial avec cette marque. J’ai réalisé cette expérience avec mes propres sous et en toute indépendance 🙂

Il vous faudra :

  • Peinture pour la patine, choisir 2 tons. J’ai utilisé :
    Peinture à essuyer, effet chaulé. Marque Libéron couleur marron glacé et vanille. Lavable, extra mat.
  • Sous-couche pour bois ou peinture blanche mate ou satinée
  • Peinture satinée pour l’intérieur
  • Vernis mat
  • Pinceaux
  • Eponge
  • Scotch de peintre si vous faites une peinture intérieure différente de l’extérieur

Etape par étape :

1. Préparation :

  • Enlever tous les éléments démontables (portes, tiroirs, étagères…).
  • Protéger le sol et s’installer si possible dans un endroit bien éclairé, et qui pourra être aéré.
  • Passer une sous-couche sur tout le meuble, les tiroirs, les portes, la table, les étagères. Cela permet d’économiser de la peinture à effet, notamment parce que le meuble est en pin (qui boit la peinture).
    Comme on peut utiliser une peinture blanche premier prix cela permet de faire des économies.

2. Patine :

  • Passer une couche de la couleur qui apparaitra dans les zones usées. On peut choisir que cette couleur soit plus claire ou plus foncée, selon l’effet désiré.
    Dans mon cas j’ai choisi de mettre le colori vanille en dessous.
  • Après séchage de la couche vanille, passer la couleur principale pour l’extérieur (marron glacé). Après avoir peint, essuyer les zones à pâtiner avec une éponge (légèrement humide et bien essorée), la peinture vanille apparaitra.
    Attention, ça sèche très vite, il faut donc y aller petit à petit; ne pas peindre une trop grande zone. On a commencé par les façade de tiroirs pour commencer, ça permet de trouver le coup de main. Voici un exemple sur les portes :

Pour reproduire une patine effet usé dans le temps il y a plusieurs techniques selon l’effet souhaité. Comme nous voulions une patine légère, nous avons uniquement usé les angles et les moulures.
On peut le faire beaucoup plus fortement en laissant apparaitre la couche vanille sur les zones planes, dans ce cas le meuble fera beaucoup plus vieilli.

exemples de pâtines

Je voulais une finition décorative par forcément hyper-réaliste pour ce meuble. Si l’on veut vraiment qu’un meuble récent fasse ancien il faut observer les patines naturelles :

En vieillissement naturel on observe souvent :
– certaines zones s’usent plus vite par le frottement ou les chocs répétés : les angles, les zones proches des poignées; ce qui laisse apparaitre les couches antérieures de peinture.
– Les moulures sont plus foncées dans les creux, par l’accumulation de poussière/saleté.
– Les pièces en métal sont plus usées dans les zones bombées et plus foncées dans les creux.
– Certaines zones peuvent s’écailler, avoir pris des chocs ( à imiter avec des coups de marteaux) ou de petits insectes ont pû manger le bois (faire de petits trous ou points noirs).
etc…

3. Intérieur :

J’aime bien choisir une couleur plus « fantaisie » pour l’intérieur d’un meuble. Comme me l’a dit une amie (elle se reconnaitra), c’est comme « une jolie doublure d’un sac ou d’une veste ». J’avais envie d’un vert chartreuse, et j’ai finalement trouvé un vert qui me convient parfaitement, pas trop saturé donc un peu vieillot mais qui donne du peps à l’ensemble.
En plus cela me permettait d’économiser de la peinture et du vernis en choisissant une peinture facile à vivre (satinée), qui résistera au chocs des casseroles et autres ustensiles.

Pour cela il faut utiliser du scotch de peintre à l’intérieur du meuble (scotch en papier repositionnable, pour masquer), il vient se poser sur la peinture marron glacé à la bordure de la peinture intérieure. Attention, quand on peint une deuxième couleur en masquant avec un scotch, il faut toujours peindre du scotch vers la zone à peindre, pas l’inverse. Sinon la peinture entrera sous le scotch.
Après 2 couches (ou 1 selon la couvrance de la peinture), enlever le scotch de masquage. Faire des retouches si nécessaire.

Pour les tiroirs et les étagères pas besoin de scotch car il n’y a pas 2 couleurs différentes sur un même plan.

4. Protection :

La peinture Libéron a vraiment un rendu chaulé, c’est à dire qu’on a l’impression de passer la main sur de la craie. Cela me semble un peu fragile pour une cuisine, c’est pourquoi tout le meuble a été verni.

On trouve de nos jours très facilement des vernis mats (plus approprié pour un meuble censé être usé par le temps). Il y a quelques années c’était la galère pour en trouver, et maintenant ces vernis sont même avec nettoyage à l’eau.

5. Finition :

Installer les poignées, et autres accessoires.

Cœur d’artichaut©

 

 

24 réponses

    • Bonjour,
      cela fait 5 ans, je ne saurais pas vous dire précisément, je ne m’en souviens pas du tout. J’avais acheté mon vernis dans un grand magasin de bricolage, peut-être du luxens ou du V33 ???? Je ne crois pas qu’il y avait beaucoup de choix en finition mate à l’époque.

  1. Félicitations pour votre belle réalisation, je vais aussi vous demander un conseil , j’ai passé une sous couche sur un chiffonnier en pin et j’ai pris une couleur Libéron mais je suis déçu par le rendu beaucoup trop foncé, cette couleur s’appelle Mohair mais sur le bois elle a la couleur de l’encre je vais ajouter un peu de blanc mais j’avais envie d’ajouter un peu de rose.
    Voulez vous me donner votre avis ? Merci

    • Bonjour Paulette,

      je vous remercie pour vos compliments, cela fait presque 5 ans que j’ai peint ce meuble et il n’a pas bougé.
      On peut en effet ajouter une couleur plus claire à une peinture pour l’éclaircir mais le résultat est très incertain. En tous cas il est préférable d’ajouter une peinture de même gamme, ou au minimum de même nature (ne pas mélanger acrylique et glycéro par exemple, à moins de vouloir un effet). De plus cela peut vous donner quelques surprises, par exemple une peinture foncée peut vous sembler « neutre » par exemple, en y ajoutant du blanc elle peut devenir mauve. Même un noir n’est jamais du pur noir, il peut être +/- rouge, ou +/- bleu…
      L’autre risque quand on fait des mélanges c’est de ne pas en avoir assez, et du coup devoir refaire un autre mélange et ne jamais retrouver la même teinte. C’est faisable, mais compliqué. Tout dépend de la quantité de blanc ou de rose nécessaire pour obtenir la teinte voulue, vous pouvez doubler votre quantité en ajoutant du blanc… S’il ne suffit que de quelques gouttes c’est plus simple, c’est pourquoi il ne faut pas faire de généralités.
      Rose ou blanc ? Je dirais qu’il faut tester si vous avez les 2 sous la main (en faisant de petites quantités), impossible de vous dire le résultat que vous obtiendrez pour les raisons que je viens d’évoquer.
      De mon point de vue je vous dirais qu’il serait préférable que vous achetiez une couleur qui vous convienne et qui soit plus claire (essayez de trouver dans le magasin un nuancier, c’est nettement plus fiable que les couleurs indiquées sur les pots). Vous la passez par dessus la couleur mohair, et vous usez votre meuble pour la faire réapparaitre comme je l’ai fait avec ma couleur vanille.
      Ce sera très joli car cela fonctionne aussi bien avec une couche de dessous plus foncée que la couche extérieure.

      Petite astuce : quand j’utilise une peinture, je peint toujours un petite échantillon sur un carton. Comme cela je l’emmène dans le magasin où j’achète ma peinture et je m’en sers de comparateur avec les nuanciers sur place. Car on croit toujours avoir en tête une couleur mais selon l’éclairage du magasin le rendu sera très différent. Ainsi j’ai ma couleur que je connais dans mon intérieur, si je veux quelque chose de plus clair par exemple je pose mon échantillon sur le nuancier du magasin et je sais immédiatement si c’est réellement plus clair ou pas.ça marche aussi quand on veut une couleur plus chaude ou plus froide. Ce qui est important c’est d’avoir une référence qui vous sert « d’étalon ».

  2. Merci pour toutes ces réalisations, magnifiques.
    Puis je me permettre de te signaler que ni « tome », ni « patine » ne prennent d’accent circonflexe ?
    Bonne journée

  3. J’ai découvert votre blog par hasard et je tiens à vous féliciter.
    C’est une mine d’inspirations, beaucoup de bonnes idées et de très bons tutos.
    Merci pour tout, c’est un régal de parcourir votre blog.
    Je vous souhaite de belles choses pour l’Année à venir et une bonne continuation.
    Belle et douce Année 2012 à vous et votre entourage.
    Marie-Hélène.

  4. Il est magnifique c’est tout à fait ce que je souhaite réaliser, est-il possible savoir où on peut se procurer la version brute, j’ai cherché et je n’ai pas trouvé.
    j’apprécie votre blog et je vais commander prochainement des accessoires pour mes bijoux.

  5. vraiment très réussi,ce meuble peint,cela me donne des idées,ayant moi-meme un petit meuble à repeindre(mais il est verni et foncé,du boulot pr décaper….il est vitré donc faudra-t-il que je garde les vitres,peut-etre une autre idéee de déco…??Félicitations encore..

  6. BRAVO Christine, c’est superbe ! Moi qui adore avoir des explications sur le comment et le pourquoi, tu me gâtes ! Très intéressant, je ne demande plus qu’à voir !!! Bisous.

  7. Le meuble à l’origine est exactement comme sur la photo « avant » :-).
    Avec la plaque qui hélas n’est pas en zinc mais je pense plutôt en tôle zinguée (ressemble plus à de l’acier galvanisé).

    En tous cas c’est un plan de travail vraiment très pratique, grâce à sa hauteur. Comme je n’avais pas assez de place pour un plan de travail « traditionnel » et qu’une table était moins pratique selon moi, cet ilot était exactement ce que je cherchais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *