Bijoux rétro avec cabochon transparent standard : technique et astuces

Suite à mon 1er tutoriel sur l’utilisation de cabochons transparents j’ai réalisé de nombreux bijoux avec cette même technique de base.
Mais des variantes sont apparues : utilisation de cabochons standards (dans mon 1er tuto il s’agissait d’un cabochon irrégulier à utiliser avec une bélière à coller), créations en résine ou avec des vernis effet glacé (diamond glaze et Dg3 art gel).

Ce qui fait un joyeux mélange entre vos commentaires, mes recommandations, les réponses à vos questions ;-). Cela devient plutôt embrouillé je trouve.

Alors j’ai décidé de faire ce résumé, en faisant ressortir tous les points importants, les recommandations déjà présentes dans mes tutoriels précédents mais qui sont ainsi regroupées.

Explications dans la suite de l’article :

Utilisation de cabochons transparents standards, à inclure dans un support en métal :

Les cabochons en verre ou en résine sont généralement de forme ronde ou ovale et de taille standard pour être utilisés avec des supports standards. Ils sont plus ou moins bombés selon les modèles, et sont plats au dos (et non pas creux).

Formats proposés dans ma boutique en ligne : rond Ø18/24/25mm, ovale 18x13mm/25x18mm/40x30mm

Important : suivre les étapes dans l’ordre, ne jamais coller l’image sur le support en premier et coller le cabochon ensuite, vous ne pourrez pas évacuer les bulles d’air.

Recommandations :

  • Faites toujours vos propres tests, avant de vous lancer sur de la production en quantité. Selon les produits que vous utiliserez les réactions peuvent diverger, mes tutoriels sont destinés à vous faire gagner du temps en soulignant les erreurs à ne pas commettre mais je ne peux pas tester toutes les situations ni toutes les combinaisons de produits.
  • Laissez bien sécher entre chaque étape.

1. Préparation de l’image :

  • a. Choisir l’image qui sera collée au dos du cabochon, la couper grossièrement dans un format plus grand que le cabochon.

Quel type d’image ? :

– Impression jet d’encre : utilisez de préférence un papier couché de qualité, pour ma part j’utilise « papier photo mat » en qualité d’impression. En choisissant un bon papier et une bonne qualité d’impression il y aura une bonne répartition de la quantité d’encre par rapport au papier, les contours de l’image seront fins (si la résolution de l’image est suffisante et qu’elle n’est pas floue bien sûr).

Je vous déconseille le papier glacé, surtout pour débuter, car il est très difficile d’appliquer uniformément colle ou vernis sur ce type de papier, sans parler du cabochon qui aura tendance à glisser.

ou

– Image existante : photo, magazine, papier journal, papier décoratif etc.

  • b. Vérification de l’imperméabilité de l’image :

Pourquoi ? : l’image doit être imperméable pour que celle-ci ne pas soit pas imbibée de colle. Cela évite les réactions avec l’encre (décoloration, encre qui bave) et/ou des traces irrégulières dûes à la colle qui aurait traversé à des endroits et pas à d’autres.

S’il s’agit d’une image de magazine sur papier glacé ou du papier imperméable (type papier peint) il semble inutile de suivre cette étape, cela dépend de la qualité du papier bien sûr.

Quel produit ? :

J’utilise du vernis colle à l’eau (pour serviettage). A priori je vous conseillerai plutôt un produit à l’eau prévu pour être passé sur du papier, cela évite que l’encre ne bave ou que le vernis ne réagisse avec un des composants de la colle qui sera utilisée dans les étapes suivantes.

Recommandation : bien entendu il faut attendre que l’encre soit sèche pour imperméabiliser une image qui vient d’être imprimée. Imperméabilisez l’image des 2 côtés.

Selon mes tests on peut aussi utiliser la colle-vernis diamond glaze pour imperméabiliser l’image, dans ce cas utilisez aussi le vernis colle diamond glaze en tant que colle dans les étapes suivantes (pour encore une fois éviter une réaction entre les composants de plusieurs produits).
Attention :
des utilisateurs ont signalé des réactions (type décoloration bleue-verte) avec certains supports en métal finition laiton (voir tests plus bas*). Si vous rencontrez ce problème avec un support en particulier n’utilisez pas de diamond glaze et suivez plutôt mes instructions précédentes.

compléments 2012 : Informations complémentaires sur les vernis, cliquez ICI. Informations complémentaires sur les problèmes d’images floues ou détériorées, cliquez ICI.

Astuce : je prépare sur une feuille A4 un pèle mèle d’images dans différentes tailles, je vernis la feuille A4 des 2 côtés. J’ai ainsi une feuille imprimée et prête à tout moment pour réaliser un bijou, je balade le cabochon de mon choix sur la feuille et je choisis ainsi l’image qui me convient.

En plus c’est plus rapide de vernir toute une feuille A4 en une fois que de la faire à chaque réalisation de bijoux.

2. Coller le cabochon sur l’image :

Quelle colle ? :

Une colle pour verre ou résine (testée sur du verre pour vérifier sa parfaite transparence) ou de la colle-vernis diamond glaze. Il faut que la colle soit compatible avec le vernis utilisé pour imperméabiliser l’image.

  • a. Je répartis la colle sous le cabochon en verre (côté plat), en couche grasse (pas trop quand même !).

Pourquoi ? : il est préférable de mettre un peu plus de colle que trop peu car s’il n’y a pas assez de colle à certains endroits cela se verra au séchage (irrisations, zones plus ou moins claires).

  • b. Je pose le cabochon sur l’image et je fais un petit mouvement de glissement pour bien répartir la colle (d’où l’intérêt de ne pas couper son image trop petite à l’étape 1). Si l’image a été bien imperméabilisée il n’y aura aucun problème.
  • c. J’utilise un coton tige ou un bout de sopalin pour nettoyer le surplus de colle qui sort autour du cabochon. Passez éventuellement un petit peu d’eau ou grattez les traces de colle qui pourraient rester avant séchage complet.
  • d. Vérification des bulles d’air : si vous constatez qu’il y a encore des bulles, tournez précautionneusement le cabochon et avec le doigt chassez les bulles d’air vers l’extérieur (comme on le fait avec du papier peint).

3. Intégration du cabochon dans un support :

  • a. Découper l’image autour du cabochon
  • b. Collez le cabochon dans le support de votre choix. N’omettez pas l’étape 1b, le dos de l’image doit être imperméabilisé.

Pourquoi ? : l’image doit être imperméable pour que celle-ci ne pas soit pas imbibée de colle. Comme la colle et le cabochon seront « coincés » dans le support on ne pourra pas chasser les bulles d’air ni voir s’il n’y a pas des zones où il manque de la colle.

Si on oublie cette étape, on risque de voir après séchage des zones sans colle ou des bulles à travers le cabochon.

Conclusion :

Contrairement aux apparences réaliser des bijoux avec cette technique est un jeu d’enfant. Il faut simplement être méthodique et ne pas se précipiter, surtout la première fois.
En ce qui concerne les produits nécessaires, de la colle et du vernis suffisent. Si vous avez du vernis colle diamond glaze, vous pouvez l’utiliser pour remplacer colle et vernis (attention tout de même aux recommandations ci-dessous*).

Pour ma part j’utilise plutôt le vernis colle diamond glaze pour faire un effet glacé sur une image et uniquement pour cet usage, à vous de voir.
Coeur d’artichaut©

!!! Je ne recommande pas particulièrement le vernis diamond glaze, je l’ai testé parce que j’en ai eu l’occasion mais je rappelle qu’il suffit d’imperméabiliser le papier, n’importe quel vernis est censé faire l’affaire. 

Tests techniques compatibilité diamond glaze et supports en métal :

*Des utilisateurs de diamond glaze m’ont signalé une réaction chimique entre ce vernis et certains supports en métal finition laiton. Cette réaction fait apparaitre des traces bleues-verdâtres.

J’ai donc fait plusieurs tests et je n’ai pour le moment pas reproduit ce problème, j’ajouterai à cette liste de futurs tests pour savoir quels supports ne posent pas de problème ou quelles combinaisons éviter.

  • collage et vernissage d’une image (impression jet d’encre) avec du vernis colle diamond glaze, sur une plaque en laiton = aucune réaction
  • vernissage d’une image avec de la diamond glaze, puis j’ai appliqué dessus de la colle hasulith = aucune réaction entre ces 2 produits.

148 réponses

  1. Bonjour,

    Merci pour votre tutoriel ! Je démarré l’année dernière la création de bijoux cabochon avec des images et après avoir réalisé plusieurs tests j’ai finalement opté pour une impression sur du papier photo avec mon imprimante à jet d’encre. Après séchage de l’encre, j’ai collé mes cabochon avec de la colle Hasulith. L’étape de collage était longue est fastidieuse pour éviter les bulles d’air. Mais bien souvent au bout des 24h de séchage de nouvelles apparaissaient ! De plus après avoir remplacé mes cartouches d’encres, j’ai rencontré un nouveau problème. Avec cette méthode l’encre bavait 🙁 J’ai donc changé de technique, à présent j’ai imprimé à nouveau sur du papier photo avec mon imprimante à jet d’encre. Après séchage j’ai appliqué un vernis Pébéo, puis je colle mon cabochon avec du vernis Diamond Glaze. J’ai lu que vous n’utilisiez pas cette colle, mais comme vous le dites si bien, chacun doit faire ces essais et trouver sa méthode 😉
    Une de mes clientes a perdu le cabochon en verre de sa bague que j’ai réalisé avec la premier technique (je tiens à préciser que l’image est restée intacte sur le support de bague). Je lui ai reconfectionné sa bague avec la deuxième technique (vernis Pébéo + Diamond Glaze), et rebelote ! Il lui est arrivé exactement la même chose, au bout d’une journée le cabochon est tombé ! Je n’y comprends absolument rien, car j’ai porté moi-même une bague que j’ai réalisé avec la première méthode pendant un an et je l’ai refait ma bague avec la deuxième méthode que je porte depuis quelques semaines et elle est parfaite ! Je désespère, avez-vous une idée ce qu’il s’est passé ?
    Au plaisir de vous lire et encore merci de partager vos tutoriels !

    • Bonsoir,

      par principe je n’aime pas citer de marque parce que beaucoup de gens vont forcément acheter la marque que l’on indique alors que n’importe laquelle ferait l’affaire. C’est pourquoi je préfère expliquer le principe, normalement cela devrait suffire. Mais au fil du temps, quand j’ai développé ma boutique j’en ai profité pour tester des produits. Dans l’article même où vous laissez votre message, je donne des marques et les liens qui répondent à votre question. Je vous invite à les suivre.

  2. Bonjour
    je fais d’abord mon mea culpa j’ai essayé de faire des cabochons avant de decouvrir votre tuto. Pourquoi ? parce que j’ai tout raté evidemment … Et bioen sur je n’ai pas testé que sur un mais j’ai fait une serie … tout est raté 🙁 j’ai utilisé la colle hasulith. Ma question est : puis je recupérer les choses ? enlever la colle sur le verre et le metal ? 🙁 sinon j’ai tout gaché …

  3. Bonjour, je trouve votre tuto très bien et je vais donc l’essayer.

    Cependant j’ai une question (qui peut paraître bête)

    Si j’imprime sur papier photo mat est ce que je doit imperméabilise l’image ou pas?

    merci d’avance de votre réponse et bonne journée

    • Bonsoir,

      si vous imprimez vous même sur une imprimante jet d’encre vous devrez imperméabiliser votre papier pour les raisons indiquées dans mon tutoriel.
      Il n’y a que quand on utilise des impressions professionnelles (où l’encre est cuite et les papiers sont épais) ou certaines photographies que l’on peut éventuellement se passer de cette étape. Et encore, je dis cela parce que l’image ne sera pas endommagée mais c’est au risque que la colle rentre dans le papier au dos notamment, ce qui donne souvent des effets de tâches ou irisés.

  4. Bonjour,
    Tout d’abord merci pour ce super tuto c’est génial.
    J’ai acheté de la colle diamond glaze, j’ai imprimé mes cabochons sur du papier photo brillant, lorsque j’ai collé wahoo super résultat c’étais vraiment net mais malheureusement le lendemain le cabochon en verre se décoller de l’image est ce normal que cela n’est pas collé ?
    Merci d’avance pour votre réponse car je désespère un peu ☺
    Bonne journée

    • Merci pour vos compliments Vanessa.
      Normalement vous n’auriez pas dû avoir ce problème, mais comment le cabochon s’est il détaché ?
      Est-ce qu’une partie du papier est venue avec, ou est-ce qu’il est tombé simplement comme si il n’y avait pas eu de colle ?
      Personnellement je n’aime pas utiliser du papier glacé pour coller des cabochons, je trouve que ça glisse trop et qu’il est difficile d’obtenir un bon résultat pour cette raison. Peut-être que la colle a eu des difficultés à sécher sur ce support ? C’est tout de même surprenant. Je vous conseillerai d’essayer avec un autre papier ou avec plus de colle sans grande conviction, j’avoue que ne comprends pas bien pourquoi cela n’a pas collé.

      • Bonjour ,
        C’est super tuto !!!! . Alors moi j’utilise du papier 16o mg légèrement satiné .l’effet est super et le lendemain la couleur bave un peu .

        Pour imperméabilise , une fois l’image collé au cabochon on le retourne et on pase une légère couche de diamond glaze c’est ça ?

        En colle j’utilise la cleotoo de cleopatre .

        Merci pour votre réponse !!!

        Justine

        • Bonjour Justine,

          je ne comprends pas bien quand votre couleur bave, vous voulez dire le lendemain du jour où vous vernissez ?
          Si c’est au moment de vernir :
          – l’encre n’était peut-être pas assez sèche. C’est le premier test à faire.
          – Si votre encre est bien sèche et que cela bave toujours, cela peut provenir du papier qui boit trop d’encre. Je ne pense pas que ce soit une question de grammage mais bien de qualité de papier et de qualité d’impression. Dans l’idéal utilisez un papier pour impression photo (non glacé) et en choisissant bien la qualité d’impression comme je l’indique.
          – ou alors vous mettez trop de vernis et cela fait baver l’encre.
          Il peut y avoir encore pleins de raisons, je ne peux vous donner plus de pistes sans voir votre problème.

          Je ne comprends pas bien non plus votre seconde question. Si votre cabochon est destiné à être collé dans un support, il faut imperméabiliser le papier aux endroits où il sera en contact avec la colle. Donc sur l’endroit, avant de coller sous le cabochon. Puis sur l’envers avant de coller dans le support. Avec de la Diamond glaze si vous en avez ou n’importe quel vernis, je donne toutes les indications nécessaire dans le tutoriel. Peut importe la marque de la colle si vous ne constatez pas d’incompatibilité avec votre vernis ou vos supports.

          Si vous avez des problèmes, n’hésitez pas à consulter aussi cet article : clic

  5. Bonjour,
    Merci beaucoup pour toutes ces infos, je n’ai pas encore trouvé le moyen d’éviter l’apparition de bulles (voire des zones que paraissent sans colle) au séchage alors que tous va bien à la pose (avec plus un surplus de colle qu’un manque). Je me demandais en lisant l’article, puisque le vernis-colle diamond glaze permet d’imperméabiliser les photos, ne peux t-on pas fusionner cette étape avec le collage, en se servant le ce vernis colle pour coller? faut-il forcément une autre colle?
    Merci beaucoup, je ne perd pas courage, un jour j’y arriverai!^^

    • Bonjour Clémentine.
      en effet vous pouvez utiliser le vernis colle diamond glaze comme vernis et comme colle comme je l’ai indiqué : « Selon mes tests on peut aussi utiliser la colle-vernis diamond glaze pour imperméabiliser l’image, dans ce cas utilisez aussi le vernis colle diamond glaze en tant que colle dans les étapes suivantes (pour encore une fois éviter une réaction entre les composants de plusieurs produits). »
      Personnellement je n’utilise pas la diamond glaze car je crois me rappeler que j’avais plus de problèmes de finition avec ce vernis qu’avec les autres. Toutefois comme vous le dites on arrive de toute façon à avoir de bons résultats en mettant suffisamment de colle. Bon courage 🙂

  6. bonjour,

    j’adore votre blog

    cela fait plusieurs mois que je realise des cabochons tjs de la meme façon et tjs sur les memes supports.

    depuis peu, après sèchage et collage de mon cabochon sur mon support, un tache verdatre appairait au centre alors qu’avant pas…pouvez-vous m’éclairer ?

    • Bonjour,

      merci pour vos compliments !
      Avez vous changé de support entre temps ? Je vous conseille de consulter l’article que j’ai consacré aux problèmes qu’on m’avaient soumis, le lien est dans ce tutoriel dans le paragraphe « compléments 2012 » ou cliquez ICI, pour moi votre problème vient du support.

  7. Bonjour,

    Après imperméabilisation de mon image avec du vernis colle, je constate que l’on voit les traces du pinceaux.

    Une fois l’image sous le cabochon, cela ressort encore plus. Ce n’est vraiment pas beau.

    Avez-vous une idée pour que cela n’arrive plus?

    Merci!

    • Bonjour,
      c’est une question qui revient souvent mais parmi les centaines de commentaires et mes réponses, je ne m’y retrouve plus moi-même ;-).
      Je n’ai jamais constaté ce problème et pourtant il m’est arrivé qu’on voit quelques traces de pinceaux à l’étape vernis. Alors quand on me demande quel pinceau j’utilise je ne peux que répondre n’importe lequel, je n’y prête pas attention. En fait je pense que le problème ne vient pas de là en général mais de la suite des opérations, c’est à dire le collage sur cabochon. Si la couche de colle est uniforme cela fait comme un pellicule qui uniformise l’ensemble, c’est pourquoi je recommande de mettre une goutte au milieu en quantité suffisante (grasse) quitte à ce que cela déborde un peu.
      Toutefois si vous croyez que le problème vient bien de l’étape verni, essayez peut-être un vernis plus fluide ou un pinceau aux poils plus souples ?. Dans mes tests sur les vernis j’ai constaté que certains étaient plus invisibles que d’autres, surtout les vernis mats.

      • J’ai la même chose au niveau des traces de vernis, je m’explique : 1) J’imperméabilise mon motif papier des deux cotés avec du vernis colle et le laisse sécher un peu 2) j’appose le cabochon sur le motif et laisse sécher 3) je découpe, utilise de la colle pour fixer le cabochon sur le support. Avec cette méthode, càd utiliser le vernis colle pour fixer le cabochon sur le motif papier, on peut voir les traces de vernis au pinceau et cela créé une surbrillance difforme. Par contre, si après avoir laisser mon vernis colle, j’utilise de la colle classique et appose mon cabochon sur mon motif papier en appuyant, ces traces n’apparaissent plus. Le problème est réglé. Par contre, avec les cabochons en résine autocollante, c’est plus compliqué….

        • Oui en effet je propose d’utiliser de la colle pour coller et du vernis colle pour imperméabiliser, je n’avais pas saisi que des personnes collaient les cabochons avec du vernis colle. Cela ne doit pas être suffisamment épais ou visqueux pour remplir les interstices laissés par le pinceau. Mais ne généralisons pas, cela dépend des marques/produits choisis.
          Pour les cabochons stickers, je ne vis pas en revanche quelle difficulté on peut rencontrer, c’est un jeu d’enfant puisqu’il n’y a aucune intéraction de colle ou de vernis.
          Merci pour votre partage, cela aidera probablement les personnes qui passent par ici. 🙂

  8. bonjour
    dsl mais je comprend pas avec quoi imperméabiliser la photo avant le collage du cabochon????
    Jusqu’à présent j’utiliser la colle hasulith et avec un résultat super pourri,
    je vais donc me procuré des aujourd’hui la COLLE VERNIS DIAMOND GLAZE.
    je peux coller direct mon cabochon avec cette colle sur ma photo ?
    ou il faut absolument imperméabiliser la photo dans un premier tps ???
    merci pour votre réponse.

    • Bonjour,
      on imperméabilise du papier avec du vernis, c’est aussi simple que cela. C’est logique que vous n’ayez pas un bon résultat si vous n’imperméabilisez pas votre papier, la colle passe forcément au travers le papier ou bien imbibe le papier ou fait baver l’encre.
      Si vous suivez mon tutoriel à la lettre vous n’aurez pas de problème, et cela n’a rien à voir avec la colle vernis diamond glaze (que d’ailleurs je ne recommande pas, j’ai simplement fait des tests parce qu’on me posait souvent la question pour cette marque). Il ne faut pas se compliquer la vie, utilisez les produits que vous avez ou que vous pouvez vous procurer aisément, à partir du moment où vous imperméabilisez le papier il n’y a plus aucune raison pour que l’image se détériore.
      Je le répète, ne collez pas du papier non imperméabilisé sous un cabochon (à moins qu’il ne s’agisse d’un papier étanche), surtout avec de la colle hasulith qui contient des solvants. Une colle basique pour papier (genre colle blanche) à la limite n’abîmerait pas l’image mais n’aurait pas assez de puissance pour coller un cabochon en résine ou en verre; c’est pourquoi la méthode que je préconise est logique et n’est pas là pour compliquer les choses. Tout est indiqué dans ce tutoriel (quel produit, quel papier, dans quel ordre…) ainsi que dans tous les autres réalisés à ce sujet sur mon blog et dans les commentaires où je publie mes réponses.
      Je vous invite aussi à suivre les liens que j’indique en fin de paragraphe « quel produit ?/compléments 2012 », mes tutoriels sont très complets, ils présentent absolument toutes les recettes pour réussir aisément.

  9. Bonjour je recherche depuis quelque temps une solution , je crée les cabochon en verre , tout va bien , une fois coller sur support une grosse auréole apparait au centre (style tache d’huile) je n’y comprend rien , j’utilise de la colle hasulithe , papier photo glacé 210 Gr , avait vous une solution?

    • Bonjour,
      je vous invite à consulter l’article intitulé Bijoux avec cabochon ou résine : image floue ou détériorée.
      La colle hasulith étant plutôt « épaisse », il arrive très souvent qu’elle ne s’étale pas uniformément. Et je ne saurais que le dire à nouveau, je déconseille l’usage de papier glacé puisqu’il ne permet pas d’appliquer une couche uniforme de colle ou de vernis (puisqu’ils glissent sur le papier). On peut l’utiliser mais c’est plus difficile à réussir et cela n’apporte rien de plus qu’un papier couché.
      Sans voir de mes yeux votre problème je tendrais à supposer que votre problème peut être tout de même lié au support, car en général quand la colle hasulith n’est pas uniforme cela ressemble plutôt à des effets irisés. A moins que vous n’ayez pas assez imperméabilisé votre image (du coup elle s’imbibe de colle au milieu). Procédez par étape pour vérifier si votre problème intervient bien une fois collé au support, l’article que je vous cite récapitule tout ceci.

  10. Bonjour,

    Souhaitant fabriquer des bijoux cabochons pour agrandir ma collection, j’ai suivi pas à pas vos explications. J’ai fait plusieurs tests : impression sur papier normal, impression sur papier photo. A chaque fois j’ai vernis mes feuilles avec du vernis-colle décopatch ou du vernis vitrificateur décopatch. J’ai bien attendu le séchage. Je mets ensuite de la colle Hasulith sur le cabochon et là c’est le drame : mes images baves et se détériorent systématiquement !! Par contre moi je n’ai pas de bulles d’air. Comment faire ? Est-ce qu’il faut laisser les images sécher plus longtemps avec le vernis ? (1 jour ou 2). Quand aux feuilles sorties avec l’imprimante jet d’encre, l’image bave de suite à l’application du vernis et pourtant je les ai laisser sécher.
    Pouvez vous m’aider ?

    Merci

    Isabelle

    • Bonjour Isabelle,
      je suis désolée que cela ne fonctionne pas pour vous, je n’ai jamais essayé les vernis que vous décrivez mais je crois me souvenir que d’autres lectrices m’aient dit l’utiliser. Je ne pense pas qu’il puisse être incompatible avec la colle hasulith à priori. Ou alors ce vernis nécessite plusieurs couches pour être vraiment efficace car normalement un vernis est censé faire une barrière entre l’encre et la colle, c’est étrange mais je doute qu’il faille plusieurs jours de séchage, j’essaierai plutôt plusieurs couches.
      En tous cas si vos images s’altèrent bien comme vous le dites, c’est à dire après avoir collé le cabochon, ça n’est pas du tout logique. Si par contre cela apparait après avoir collé au support; là on peut soupçonner que vous avez oublié de vernir le dos de l’image ou bien que vous utilisez un support « douteux ». Si vous avez un doute, je vous invite à lire mon article sur le sujet ici.
      Sinon il y a manifestement déjà un problème au départ sur vos images ou le vernis puisque vous me dites qu’elles bavent dès l’étape vernis. Cela peut être dû au fait que votre image est trop imbibée d’encre, ce qui arrive sur du papier classique et c’est la raison pour laquelle je recommande le papier couché en réglant la qualité d’impression de l’imprimante (cf paragraphe sur l’impression ci-dessus), il faut ensuite laisser sécher en effet. Il est possible aussi que vous imprimiez des images qui demandent beaucoup d’encre, par exemple s’il y a des aplats de couleurs comme une grande zone de rouge par exemple, la saturation en encre peut rendre difficile le vernissage.
      Je vous conseillerais donc de changer de papier (ni du papier classique, ni du brillant pour photo). Essayez aussi de vernir par exemple une image issue d’un livre (plutôt qu’un magazine car ainsi le papier ne sera pas brillant), pour voir si vous rencontrez les mêmes problèmes, si c’est le cas vous pourrez incriminer le vernis et pas le papier.
      J’espère que ces pistes vous aideront, en tous cas je vous conseille de procéder par élimination dans vos tests, afin de déterminer si le problème vient de l’imprimante, du papier, du vernis ou de la colle.

  11. bonjour .moi aussi je me lance dans les cabochons (bagues, boucles d’oreilles,et medaillon)
    j’ai regarde 1 tuto ou il se servait de bâton de colle avec pistolet chaud….. j’ai essaye et j’ai trouve cela pas mal .
    mais je ne vernissait pas l’envers ….demain j’essaie le votre …………..
    merci pour votre tuto tres bien explique….. bon courage et je reviendrais vers vous .
    j’ai du vernis colle car je fais aussi du serviettage et de la deco….merci

  12. Coucou, au secours, j’ai achete des cabochons avec l’image deja collée et au moment du séchage quand j’ai collé sur le support ça a fait comme si ça cristallisait. J’ai colle à la colle HASULITH. Que dois je faire pour ne pas recommencer cette erreur? Merci

    • bonjour,

      le plus simple est de contacter le vendeur du cabochon, lui seul peut savoir comment il a procédé et il est le plus à même d’expliquer à ses clients comment utiliser ce qu’il vend ;-).
      En tous cas je vous conseille de consulter l’article que j’ai réalisé au sujet des multiples questions qu’on m’a soumise.Votre problème ressemble fort à ceux que j’ai évoqué (soit la colle n’a pas été passée assez uniformément, soit l’image n’a pas été vernie au dos, soit il y a incompatibilité entre la colle et les produits utilisés précédemment pour coller ou vernir l’image ou incompatibilité avec le support). J’opterai pour la 1ère raison, fréquente avec cette marque de colle un peu trop épaisse, l’effet irisé apparait une fois la colle sèche. Toutefois si la cristallisation intervient avant même que vous ayez collé, c’est à dire quand vous appliquez la colle, on peut soupçonner plutôt la 3ème raison.

      Si vos cabochons avec image proviennent de Chine, pensez bien que leur normes sont beaucoup moins exigeantes que les normes européennes. Il peut donc y avoir des réactions chimiques imprévues.
      Bonne recherche

  13. Bonjour, je souhaite commencer à realiser des bijoux cabochons. J’ai acheté des cabochons plastique pour essayer mais raté et donc jeté…je vais plutôt acheter des cabochons en verre. Je souhaitais savoir quel vernis colle exactement vous achetez pour imperméabiliser votre feuille d’images. J’ai bien compris que vous utilisiez la colle diamond glaze pour coller le cabochon sur l’image imperméabilisée mais est ce que vous utilisez la même colle pour coller le cabochon terminé sur son support ? Avec mes cabochons plastique j’avais d’abord collé le cabochon sur une photo brillante avec une colle neoprene transparente (sans imperméabiliser). Le resultat était chouette. Puis j’ai collé l’ensemble sur son support avec de la colle hasulith. Et la au séchage tout a foiré. .. bulles d’air plus decoloration de l’image…dégoûtée. .. merci pour vos conseil.

    • Bonjour,

      je suis désolée mais cela fait 5 ans que je traite de ce sujet, j’ai répondu à énormément de questions et réalisé beaucoup de tutoriels à ce sujet. Ce qui m’a pris beaucoup de temps.
      Je vous invite donc à les consulter, j’y réponds à vos questions notamment dans les tutoriels les plus récents et dans les commentaires.

      Dans mon 1er tutoriel datant de 2009, j’explique déjà en détails la différence entre la colle et le vernis : http://www.leblog.coeurdartichaut.com/2009/02/pendentif-mini-cabochon/.
      Peut importe la marque du vernis, ce qui importe c’est qu’il fasse ce pour quoi on l’utilise, c’est à dire imperméabiliser.
      J’y indique un lien vers un article consacré à la résine et qui explique ce qu’est ce vernis.

      Dans l’article que vous avez lu j’ai mis une annotation en 2012 avec les liens concernant les questions sur les vernis et les images floues.
      Tout est là, prenez le temps de lire ces notes
      En ce qui concerne la diamond glaze, je l’ai testé en effet pour un tutoriel en 2010 mais ça n’est pas un produit que j’apprécie particulièrement, surtout pour les bijoux avec cabochons.
      On ma demandé si on pouvait l’utiliser pour vernir des images ou coller un cabochon sur une image, c’est pourquoi je l’ai testé mais je ne le recommande pas.
      Je l’utilisais dans une autre contexte, pour faire de l’imitation « résine » : http://www.leblog.coeurdartichaut.com/2010/11/alternatives-a-la-resine-trucs-et-astuces/
      Mais depuis cette époque les résines ont fait beaucoup de progrès donc je n’utilise plus ce produit.
      Comme je l’explique la diamond glaze est un produit spécifique qui peut servir à coller en plus de vernir mais ça n’est pas la règle, c’est propre à ce produit. Normalement il faut suivre mes tutoriels où j’indique bien que le collage et le vernis sont 2 étapes différentes.
      Tous vos problèmes sont ceux que j’expliquent, il ne faut pas omettre l’étape du vernis, c’est primordial; je déconseille aussi les papiers glacé… J’en explique chaque raison, vous comprendrez tout en lisant bien attentivement, suivez chaque étape dans l’ordre. Chacune à son importance et j’ai pris le temps d’en expliquer les raisons.
      Ce tutoriel est aussi très instructif et vous redonne beaucoup de liens vers des articles complémentaires :
      http://www.leblog.coeurdartichaut.com/2012/12/bijoux-avec-cabochon-ou-resine-image-floue-ou-deterioree/

      Bonne lecture,

  14. Bonjour je suis nouvelle et débute juste quelques créations avec les cabochons. J’aurai aimé savoir s’il était possible de coller un cabochon ou un support cabochon sur de la dentelle pour faire des bracelets. Merci

  15. bonjour,

    merci pour vos conseils lus un peu tard, car tous mes kdos de noël sont faits… et effectivement, j’ai eu un souci de décoloration sur une bague non retirée lors de la vaisselle…. et là je me suis mis en recherche de blog pour savoir s ‘il fallait vernir, chose que je n’avais pas faite…
    par contre, je voulais savoir s’il était possible de récupérer un cabochon (enlever l’image collée, le décoller de son support, retirer les traces de colle qui ont pu venir sur le dessus (là j’ai essayé de l’acétone et ça marche assez bien!)).
    J’utilise simplement de la colle à bijou conseillée dans mon magasin d’arts créatifs.
    Merci.

  16. Bonsoir,
    Je mets suffisamment de colle il me semble, une grosse goutte au milieu et le surplus s’échappe par les bords quand j’appuie pour chasser l’air… Mes supports dans la mesure du possible sont sans plomb et sans nickel.
    Je crois que je vois où le bât blesse… enfin vous me le confirmerez peut-être, parce que j’applique la colle au milieu du support uniquement, une bonne goutte mais pas trop pour que ça ne dépasse pas quand j’applique le cabochon. Faut-il appliquer la colle uniformément au pinceau ?
    En tous cas, merci pour votre réflexion, j’espère ne pas abuser de votre temps,
    Bien à vous,
    Neige

    • C’est ce que voulais vous expliquer en effet, à l’intérieur du support vous ne pouvez pas laisser échapper la colle. Si vous mettez une goutte uniquement au milieu on peut supposer que ça n’est pas uniforme et c’est la raison pour laquelle je vous ai suggéré de trouver une méthode qui permette d’uniformiser cette couche de colle (ou changer de colle par une autre colle tous matériaux). Je ne vous ai pas donné de méthode car je ne sais pas ce qui résolverait votre problème, j’essaie de trouvé la cause, ce qui est un 1er pas. Ensuite il faut que vous fassiez vos tests avec vos supports, ou peut-être que la personne qui vous a vendu vos supports a une technique ?
      J’ai bien pensé au pinceau mais il est possible que cela fasse des traces à cause de la texture de la colle que vous employez, à tester avec différents pinceaux.

      En ce qui concerne le plomb ou le nickel, comme je l’explique dans mon article à ce sujet ce sont des « arguments commerciaux » qui sont donnés la plupart du temps, je doute de leur réalité même dans certains cas. En effet ce sont des allergènes donc il est important qu’ils ne soient pas présents dans les supports mais il y a beaucoup d’autres matières allergènes ou dangereuses (soit pour l’homme, soit pour l’environnement). Par exemple j’ai déjà mis des boucles d’oreilles sans nickel et que je n’arrivais pas à porter plus de quelques minutes. Alors est-ce qu’il y avait du nickel ou était-ce autre chose ?
      J’ai donné mon sentiment à ce sujet, à chacun de se faire son opinion.

      Bon courage dans vos recherches.

    • Bonsoir,

      je vous demande des photos car je « soupçonne » vos supports ou une info qui m’échapperait et qui me semblerait peut-être plus évidente « en voyant ». Je dois toujours trouver les raisons des problèmes des autres par déduction, alors que si j’avais pû voir directement j’aurais bien souvent gagné du temps.
      Je suis absolument aveugle, donc à vous de voir ce qui pourrait m’éclairer.
      En tous cas il n’y a pas d’incompatibilité colle-vernis puisque que vous me confirmez que vous faites cette combinaison au départ et qu’il n’y a pas de problème.

      Avec les infos que j’ai, je pense que le problème est un problème d’irrégularité de la couche de colle ( paragraphe 2 : – vous n’avez pas mis assez de colle, ce qui semble être des tâches est en fait une zone sans colle. dans cet article : http://www.leblog.coeurdartichaut.com/2012/12/bijoux-avec-cabochon-ou-resine-image-floue-ou-deterioree/)
      En tous cas pour ma part c’est le problème que j’avais rencontré et qui avait fait cet effet irisé, la colle hasulith est assez épaisse donc difficile à étaler uniformément .
      Généralement ce problème apparait surtout entre l’image et le cabochon (quand on ne met pas assez de colle) mais comme vous semblez être sûre qu’il n’y a pas de souci à cette étape (essayez tout de même de vérifier avant collage, puisque vous arrivez à enlever vos cabochons aisément. Il est possible que vous n’arriviez pas à le voir « sans fond ») on peut supposer que c’est à l’étape suivante qu’il y a un problème.
      Normalement le fait d’imperméabiliser le papier au dos devrait en théorie suffire à cacher la colle en dessous. Mais peut-être pas dans certains cas de figures?

      Quand on met une couche suffisamment grasse de colle entre un cabochon et une image, elle s’étale toute seule et le surplus s’échappe par l’extérieur. Comme cela on est assuré que la couche de colle est uniforme. Par contre quand on met de la colle dans un support elle ne peut pas s’échapper et on peut imaginer que la colle fait des tas ± épais (au microscope).
      Dans ce cas je vous conseillerais de changer de colle mais pas par le glue n’seal, c’est un vernis-colle pour papier. Il ne colle donc que le papier sur du papier, je ne pense pas que vos bijoux seront assez résistants pour être vendus; cherchez une colle plus liquide ou bien essayez de trouver le moyen de passer votre colle de façon plus uniforme au fond du support.

      Voilà, je crois que j’ai atteind mes limites d’enquêtrice. J’espère que cela vous aidera.

  17. Merci Christine pour la réponse rapide,
    Je sui justement en train de revernir des images pour rattraper mon retard !
    Alors oui j’ai préparé à l’avance mes cabochons en verre et je les ai collé sur les supports 3 semaines après. Je colle l’image (après l’avoir vernis plusieurs fois) sur le cabochon en verre avec la colle hasulith. Une fois sec et découpé, je revernis le dos du cabochon. Je laisse bien séché. Jusque là aucun souci… puis quand je fixe le cabochon au support toujours avec hasulith, 2 ou 3 jours après apparaissent ces fameuses tâches irisées.
    En ce qui concerne le démontage, je n’ai aucun souci, je fais levier avec une lame très fine (généralement mon retire agrafe) et le cabochon se soulève. Par contre, je dois tremper le cabochons dans un peu d’acétone pour le nettoyer et retirer aussi les reste de colle du support avec un coton tige imbibé d’acétone aussi.
    Je peux vous envoyer des photos mais de quoi?

  18. Bonjour Christine, je reviens vers vous à nouveau pour un problème liés au cabochons en verre. J’ai préparé il y a quelques semaines quelques cabochons, c’est-à-dire : images vernies sur les 2 faces, 2 voire 3 fois (colle vernis glue n’ seal), collage sur cabochon (colle hasulith). Les cabochons au bout de 3 semaines étaient parfaits… Mais quelques jours après le collage sur support sont apparus des taches irisées au centre des photos juste avant un marché de Noël. Presque la totalité de mes pièces sont à démonter. rageant ! Est-ce possible que la colle hasulith soit trop « forte » et passe à travers le vernis? Les supports, au démontage n’ont pas décolorés… Je ne sais plus quoi faire… Du coup, j’envisage de n’utiliser que la colle vernis en tant que vernis pour imperméabiliser les images et que colle pour l’adhérence aux supports… Qu’en pensez vous?
    Neige

    • Bonjour Neige,

      tout d’abord merci d’avoir détaillé votre méthodologie et les matériaux employés, ne voyant pas le problème de mes yeux c’est très important pour pouvoir vous aider.
      Cependant j’ai encore un petit doute, si je comprends bien vous n’avez pas collé immédiatement les cabochons dans les supports. C’est important car cela confirmera que le problème vient de ce qui est employé ensuite.

      Mais dans ce cas, avec quoi collez vous votre image sous le cabochon ? En effet, si vous la collez avec la colle hasulith on peut en déduire qu’elle n’est pas en cause par rapport au vernis. C’est pourquoi j’insiste sur ce point et parce qu’il faut je pense procéder étape par étape pour éliminer les causes une à une.
      Pouvez vous déjà me préciser ce point avant que je ne cherche plus loin ? Merci

  19. Merci pour la rapidité de votre réponse,
    Oui j’avais bien lu l’article que vous citez, mais j’achète des matériaux en laiton, sans nickel, sans plomb et sans cadmium. Je ne pense donc pas incriminer les supports utilisés. Et par expérience, ayant déjà décollé des cabochons « ratés », le support avait gardé son aspect normal…
    je mise tout sur le vernis en l’appliquant avec minutie, je verrai bien !!!

    Merci,

    à bientôt,

  20. Bonjour Christine,

    Je voulais vous dire que j’ai découvert votre blog il y a peu et je le trouve très bien fait. Vraiment bravo à vous et merci pour le temps consacré à la démarche. Sachez que je vous ai trouvé suite à un problème survenu plus d’une semaine après sur une vingtaine de cabochons en verre. Des taches sombres et des stries brillantes sont apparues, ce qui rend la vente des bijoux impossibles. Si j’ai bien suivi vos raisonnements et tests, les images (essentiellement papier glacé ou magazines anciens et récents…) ont été mal vernis donc mal protégées. j’utilisais un vernis colle à l’eau, mais à l’application, apparaissait traces de pinceaux et petites parties non recouvertes. Je vous ai commandé la colle vernis glue n seal, j’espère que cela règlera le problème.
    Encore merci !
    Neige

    • Bonjour Neige,

      avez vous consulté cet article ? : http://www.leblog.coeurdartichaut.com/2012/12/bijoux-avec-cabochon-ou-resine-image-floue-ou-deterioree/
      A force de jouer les enquêtrices pour les autres pendant pas mal d’années, j’y ai résumé la majorité des problèmes qui m’ont été soumis ainsi que les solutions à y apporter.
      Vous y verrez que la cause peut être la mauvaise imperméabilisation du papier mais ça n’est pas la seule. En théorie un vernis colle à l’eau est sensé suffire, c’est ce que j’utilisais pour mes 1ers bijoux. Le fait que l’on voit des traces de pinceaux sur l’image n’a jamais été un problème dans mon cas en tous cas.
      Si je conseille le papier couché c’est parce que je trouve que c’est le papier adapté pour cette technique, je déconseille le papier glacé qui est inadapté et qu’il faut utiliser que si on ne peut pas faire autrement. Si vous imprimez vos images ne prenez pas du papier glacé, la colle et le vernis glissent dessus ce qui rend très difficile une application régulière.
      Sinon interrogez vous sur vos supports, mais tout est dans l’article que je vous ai cité.

      Merci beaucoup pour vos compliments et le partage de votre expérience !

  21. Bonjour !
    Merci pour votre tuto que j’ai suivi à la lettre pour obtenir de beaux résultats …. et puis ….
    Suite à une vente associative, j’ai préparé de nombreux cabochons de bagues, de BO, de colliers etc … or, pour une raison que j’ignore, l’une de ces créas a bullé !(je les mets sous presse une nuit ….). J’aimerais bien récupéré les deux supports ; mais comment ? là, je les ai mis dans un grand verre d’eau chaude … utiliser le dissolvant ne m’a pas paru une bonne idée (les métaux achetés pour les bijoux fantaisie sont de moindre qualité). Avez vous une idée ? J’ai pensé injecter du dissolvant sous le cabochon, avec une aiguille très fine (si mon pharmacien me vend tout ça). J’utilise de la colle bijoux.
    Par avance merci !

    • Bonjour,

      c’est en effet ennuyeux. J’imagine que la solution dépendra de votre colle (chaque colle a une composition « unique ») et de vos supports.
      J’ai essayé une fois avec de l’eau chaude et cela avait fonctionné, cependant je pense que je l’avais fait assez rapidement après le collage (1 jour après peut-être ?). Concernant le dissolvant, c’est aussi une grande inconnue car tout dépend de la composition de votre colle et du métal contenu dans vos supports ainsi de la composition du dissolvant en question.

      Pour ma part je chercherais plutôt à refaire un bijou.

      Si vous parlez des supports made in china que je vois un peu partout, on peut en effet dire que leur composition est incertaine et qu’il y a de fortes chances qu’ils résistent encore moins à un produit chimique que la colle. Mais de toute façon je ne recommanderais pas non plus l’utilisation d’un « dissolvant ou produit chimique » avec les supports de qualité que je vends et que j’utilise. En effet, même avec un support de qualité, un produit chimique pourrait altérer la pâtine à plus ou moins long terme.

      Pour éviter des déconvenues avec vos créations, je vous conseillerai de changer de fournisseur de supports (si c’est la raison du problème, voir détails ci-dessous) ou bien faire vos bijoux bien à l’avance. Je sais bien que ni l’un ni l’autre n’est simple mais quand on a des problèmes avec des bijoux après leur vente, c’est aussi un gros problème.
      C’est pourquoi j’ai publié un article au sujet des problèmes de tâches ou irisation qui peuvent apparaitre plusieurs jours ou mois après la fabrication. Il sont souvent confondus par erreur avec des bulles. A force d’avoir des questions sur ce sujet alors que je ne le constatais pas sur mes propres bijoux (qui ont pour certains 4 ans), j’ai fini par être experte en la matière. La raison principale est l’utilisation de supports de moindre qualité, mais il y a d’autres raisons. Je vous invite à les consulter ici : http://www.leblog.coeurdartichaut.com/2012/12/bijoux-avec-cabochon-ou-resine-image-floue-ou-deterioree/

  22. bonjour, moi j’ai une question sur l’impermabilité d’une bague une fois finie. J’ai suivi vos conseils: impression papier jet d’encre, vernis colle inksential, puis colle hasulith sur le cabochon verre puis dans le support bagues une fois le cabochon sec. Plus de probèmes de bulles ou quoi que ce soit de ce genre mais si je prend une douche avec ma bague ou si je fais la vaiselle (et oui ça m’arrive assez souvent…) la bague s’imbibe d’eau, l’image s’abime et tout est fichu… Que dois-je faire pour garantir l’imperméabilité de mes bagues ou pendentifs? j’ai entendu parler de colle silicone 3D qu’en pensez vous?
    Merci passez une bonne journée
    Carole

    • Bonjour,

      oui bien sûr, cette technique ne garantie pas du tout que votre bijou sera waterproof car même en prenant toutes les précautions possibles il est très probable que vous n’aurez pas imperméabilisé absolument partout votre bijou.

      Bien souvent on verni, on colle puis on coupe le papier imprimé, les bords ne sont alors pas imperméabilisés. C’est pourquoi je précise bien pour les bijoux en résine (au lieu d’un cabochon transparent) qu’il faut imperméabiliser les bords du papier. Car tout comme l’eau, la résine s’immisce partout. Après avoir pris ces précautions on n’a plus de problème de papier qui se tâche (car il s’imbibe de résine ou de colle), donc en théorie cela peut suffire pour un usage tel que sous la pluie par exemple.

      Mais bien souvent quand l’on vernit on met rarement assez de vernis pour faire barrière à la quantité d’eau que produit une douche. D’ailleurs je ne suis même pas sûre que les fabricants de « vernis classique » puissent garantir l’étanchéité de leurs produits sous l’eau, ce qui correspond à l’usage que vous décrivez. Il faut bien penser que j’ai testé des vernis pour « loisir », je ne crois pas par exemple qu’on pourrait mettre dehors aux intempéries un objet vernis avec la plupart des vernis de ce type. L’usage sous l’eau est bien spécifique.

      Pour ma part, je conseillerai de simplement enlever un bijou « fait-maison » quand on fait la vaisselle ou que l’on prend une douche. C’est la solution la plus simple je pense.

      Mais si l’on tient absolument à créer un bijou à toute épreuve je pense que l’idéal est d’utiliser la résine epoxy plutôt qu’un cabochon collé.
      Je ne sais pas ce qu’est la colle silicone 3D mais à mon avis votre problème ne vient pas de la colle mais de l’étanchéité de votre bijou (décrit plus haut). Quelque soit la colle ou le vernis utilisés, le principal est d’empêcher l’eau d’atteindre le papier et je ne pense pas que l’eau soit passée au travers de votre colle hasulith.
      Je vous conseillerai donc de bien étanchéifier votre cabochon avec l’image collée au dos avant de le coller dans le support pour bague avec un vernis le plus étanche possible. Mais si vous avez un doute sur l’étanchéité de votre vernis, et que cette colle silicone fait un joint étanche entre le cabochon et le support, c’est effectivement une solution à tester.

  23. Bonsoir, j’ai un soucis de petites traces qui apparaissent au bout de quelques heures, c’est désespérant …ce ne sont pas des bulles d’air, ce sont des taches brillantes entre le cabochon et l’image. Images sorties chez l’imprimeur, je vernis le derrière avec de vernis colle et pour coller le cabochon à l’image, j’ai le nunn design sealant.
    Je colle le tout dans le support avec la colle à bijoux.
    Je loupe presque tout ! c’est rageant. Merci pour vos conseils.

  24. Bonjour !

    Tout d’abord, félicitations et merci pour ce blog qui est super clair !!! C’est grâce à vous que j’ai eu envie de me lancer dans la création de petits bijoux ! Et après moult et moult tests (papiers, vernis, etc), je viens enfin de couler la résine dans des supports et moi qui ne suis pourtant pas très manuelle, ben j’ai fait ça aisément !

    J’ai juste une question concernant le découpage des images : j’ai trouvé 2 perforatrices (une ronde 25mm et celle que vous vendez) mais je n’arrive pas à trouver une perfo ronde 20 mm… Avez-vous des astuces pour le découpage d’images de ce format sans que ça fasse moche ?

    Merci d’avance !

    • Bonjour,

      je suis ravie d’avoir pû vous inspirer et vous aider au travers de mon blog. Merci d’avoir partagé votre satisfaction et votre enthousiasme.
      Concernant les perforatrices, vous avez sans doute vu que j’en suis adepte. Selon moi c’est la meilleure façon de faire un travail soigné en résine en tous cas, car avec un cabochon c’est plus simple. En effet dans le cas de l’utilisation d’un cabochon je conseille dans mes tutoriels de coller l’image sous le cabochon (l’image doit être plus grande), et une fois la colle sèche il suffit de suivre le contour du cabochon avec une paire de ciseaux.
      Pour les bijoux en résine, je conseillerai de choisir de préférence un support d’un format standard et qui existe en perforatrice. C’est plus simple que d’acheter des supports variés et de chercher ensuite une perforatrice.
      Quand ça n’est pas possible, je conseillerai d’utiliser l’astuce du cabochon. Cela fonctionne bien sûr si vous trouvez un cabochon de la dimension voulue. Il faudra alors poser le cabochon sur l’image et vous en servir de guide pour la découper.

  25. Bonsoir,

    Merci pour tout vos tuto qui nous sont si utiles ! Juste une petite question sur le papier employé. S’agit-il de papier photo mat ou d’un papier un peu épais ? Merci d’avance pour votre réponse 🙂

    • Bonsoir,

      merci pour vos compliments, je suis ravie que mes tutoriels vous soient utiles.
      Concernant le papier, j’ai indiqué dans mon article quel type de papier j’utilise car c’est une question très fréquente. C’est un papier photo couché ordinaire (pas plus épais qu’un papier classique pour imprimante), cela signifie qu’il est mat au contraire d’un papier photo glacé.

  26. Merci beaucoup pour la rapidité de ta réponse ! Je vais essayer la colle-vernis Inkssentials Glue n’seal ; conernant la colle tous matériaux, j’utilise actuellement la E6000, tu l’as déjà essayée ?

    • Non je ne connais pas cette colle, enfin je veux dire que je ne l’ai jamais utilisée. Comme je l’explique souvent je n’aime pas citer des marques que je n’ai pas testé, en plus je n’ai pas particulièrement envie de faire marcher mes concurrents plus que je ne le fais déjà avec mes tutoriels 😉
      Je parle de colle tous matériaux (en précisant qu’il faut la tester au préalable sur du verre de récup) car je ne suis pas adepte de l’achat d’un produit pour un usage en particulier. En tant que bricoleuse touche à tout j’essaie toujours l’un des produits que j’ai déjà, c’est bien souvent inutile d’acheter un nouveau produit.
      Si bien sûr on n’a pas ce qu’il faut, dans ce cas les conseils sont bienvenus. C’est pourquoi je teste tous les produits que je vends pour les sélectionner et aussi pour indiquer leurs avantages et inconvénients, selon moi bien sûr. Ce qui est subjectif, bien que je m’appuie sur des faits (et pas exhaustif non plus).

    • Bonsoir,

      personnellement je n’utilise plus ce vernis, j’ai eu trop de retours de personnes qui avaient des problèmes avec des supports « économiques » (voir ICI). Bien que je n’utilise pas ces supports j’ai cherché d’autres vernis moins « réactifs » et qui provoquaient moins de bulles, et j’en suis beaucoup plus satisfaite (voir ICI).
      En tous cas si tu cherches des conseils sur la diamond glaze je t’invite à lire l’article que j’ai fait sur le sujet en 2010, c’est ICI.
      Tu y verras que l’on peut utiliser soit l’embout soit un pinceau, cela dépend de l’objet à vernir. Pour ma part je m’en servais plutôt comme effet résine, et dans ce cas pas besoin de pinceau.
      L’important est surtout d’éviter de faire entrer de l’air et donc des bulles.

  27. bonjour,je suis tombée tout à fais par hazard sur votre blog, je me dois de vous remercier pour ces tutos, car il y a longtemps que je galère avec la résine, et je pense que vous m’avez bien éclairé à ce sujet. Pour cela je vous embrasse trés très fort et vous dis à bientôt!
    Elisa

  28. Bonjour,
    après avoir lu votre tutoriel, je n’arrive pas à voir où serait mon erreur car j’ai voulu passer du vernis vitrificateur (decopatch) sur mon image noire et blanche (sur papier photo) après 1 jour qu’elle soit sortie de l’imprimante et cela me donne une couleur rose.
    J’espère que vous pourrez peut être m’aider et vous remercie. Je vous souhaite de bonnes fêtes en attendant

    • Bonsoir,
      je vous conseillerai de demander conseil au vendeur de ce vernis car je ne l’ai jamais utilisé.
      En effet si votre problème survient simplement en passant un vernis pour papier sur une impression, c’est que cela vient soit du vernis, soit de l’impression.
      Hors vous me dites avoir bien suivi mes conseils : c’est à dire choisir un papier de qualité avec une impression qualité photo, dans ce cas cela doit fonctionner sauf si le vernis ne convient pas. J’ai testé différents vernis ici.
      Par contre si vous avez des problèmes en réalisant des bijoux, c’est à dire aux étapes qui suivent l’imperméabilisation je vous conseille de lire mon dernier tutoriel où je décris en détail les différents cas de figures possibles.
      Merci pour vos voeux, bon réveillon.

  29. Bonjour,

    Merci pour votre super tuto qui m’a permis de trouver pleins de petites idées cadeaux, notamment les bagues.

    Je me suis alors lancée, avec de la colle verte scotch gel glue. J’ai imprimé mes images sur du papier photo mat premium. Le 1er jour, résultat parfait, puis le 2eme en regardant dans tous les sens ma bague, je m’apercois que sous certains angles, cela fait comme des taches grises sur mon image (que je ne vois pas ou du moins, moins vu de haut), je ne sais pas si je vais me faire comprendre mais si quelqu’un a deja eu ce petit probleme, a quoi est-ce du? mauvaise colle?

    Cela vient de me donner le meme resultat au bout de 3 jours sur une autre bague. Comme si le dessin disparaissait et était grignoté. J’avoue ne pas comprendre…

    A l’aide 😀

    Merci d’avance a toutes et tous pour vos réponse !!!

    • Bonsoir,
      Merci pour vos compliments, je suis ravie que cet article vous ai inspiré !
      Comme mon blog n’est pas un forum, je suis seule à répondre et cela prend du temps 🙂 Bien sûr vous pouvez profiter des réponses que je donne en consultant aussi les commentaires de chaque article.
      Je traite du problème dont vous parlez dans le dernier article que j’ai publié ICI
      A première vue j’aurai pensé que vous n’avez pas vernis le dos de votre image, ce qui explique qu’elle ai été altérée ou que l’on voit la colle par transparence. Mais sinon vous trouverez tous les cas de figures et astuces dans le tutoriel que j’ai cité ainsi que dans tous les autres dont j’ai récapitulé les liens en bas de page.

  30. Juste un petite chose que je viens de voir par hasard sur une vidéo : pour les bulles récalcitrantes, la personne proposait de tapoter dessus avec un pinceau (poil dur). Sur la vidéo ça marchait très bien 🙂

  31. Bonjour,

    Je viens apporter un peu d’eau au moulin 🙂

    Suite à des soucis de petites fêlures de la résine Cléopatre Crystal’Glass qui sont apparues quelques jours après la prise (Je ne mets pas en doute la qualité de cette résine mais avec le recul, il s’agit soit d’une réaction au support, soit un écart de température pour lequel je pencherais le plus.), j’ai testé la Ice resin sur les même supports pour lesquels j’avais eu des soucis. Résultat : aucun probleme. De plus le temps de séchage rédhibitoire de la Crystal’Glass (15 jours pour prendre complètement !) contre 3 jours pour la Ice Resin m’a fait changer de bord rapidement ! J’ai donc complètement adhérer à cette résine, d’une superbe qualité.

    D’ailleurs, avez-vous essayé de réutiliser les seringues une fois vide ? Peut-on les remplir ? C’est une question que je me posais parce que je trouve ça très pratique.

    Autre chose, vous avez mentionné la DG3 art gel, avez-vous eu l’occasion de l’essayer ? J’ai lu quelques retours de clients sur un site US qui disaient qu’une fois sec, ça n’était jamais complètement dur et donc ils avaient des soucis de conditionnement (traces).

    Merci.

  32. Bonjour,

    si vous utilisez bien une colle diamond glaze, comme je l’avais compris je ne sais vraiment pas comment vous aider plus encore concernant « le séchage rapide » car cela ne se produit pas quand je le fais moi-même.
    Peut-être que votre colle s’est éventée et a donc séché ?
    Puisque nous savons que la décoloration n’est pas liée au support, testez déjà sans cabochon, pour confirmer ou pas que vous avez problème lié au vernis-colle. Je vous confirme qu’il faut bien vernir des 2 côtés, pour que la colle (si vous utilisez un produit autre que diamond glaze) n’imprègne pas le papier et n’endommage pas l’encre.
    Pour les bulles, je trouve qu’effectivement c’est un problème récurrent avec la diamond glaze. Peut-être devriez vous changer de produit si mes conseils ne vous permettent pas de résoudre ce problème de bulles ?.

  33. Bonjour,

    Non je n’ai pas encore posé mon cabochon sur le support, j’en suis toujours au cabochon sur le papier. Après 2 couches de vernis (Diamond Glaze, des deux cotés) pour être plus sur, je n’ai plus ce problème de décoloration mais toujours ce problème de colle qui sèche extrêmement vite même avec une dose conséquente de colle sur le cabochon.

    Une fois le cabochon posé tout me parait impeccable seulement au bout de quelques heures de toutes petites bulles apparaissent…

  34. Merci d’avoir pris le temps de répondre et aussi vite.

    J’utilise le vernis colle Diamond Glaze, Je n’ai souvent pas le temps de positionner mon cabochon comme je le souhaite que la colle est déjà sèche, et si je mets trop de colle mon encre bave.

    Je pense changer de papier (encore une fois) car après avoir chassé toutes les bulles et laissé sécher 24h l’encre a bavé et mon cabochon est rose…Même 48h après l’impression. J’ai fais le test sur du papier basique mais dés que j’utilise du papier photo ça ne fonctionne pas.

    J’ai songé aux stickers mais j’ai peur que le rendu ne soit pas pareil.

    Encore Merci pour vos conseils.

    • Avez vous consulté le tutoriel sur la diamond glaze ? J’y parle effectivement des problèmes de bulles et je propose plusieurs solutions car les bulles sont liées entre autre au flaconnage.
      Concernant la décoloration de vos images, je suis perplexe car j’ai vernis des impressions (sur le papier que je recommande, c’est à dire du papier couché) avec de la diamond glaze et je n’ai rencontré aucun problème. Etes vous bien sûre que ça n’est pas un autre problème ?
      J’ai déjà évoqué la question avec quelqu’un qui incriminait la diamond glaze, j’ai finalement trouvé que le problème venait des supports en métal qu’elle utilisait. Ce sujet a été traité ici, en fin d’article. Si vous utilisez des supports en métal économique, posez vous la question. En effet la composition du métal n’étant pas connue, des réactions chimiques surviennent dans certains cas avec la colle ou le vernis utilisé. Cette réaction peut prendre du temps, le temps d’oxydation des produits probablement. Et cela apparait alors au travers du papier, ce qui explique que l’on me parle souvent de décoloration, ou couleurs bizarres, floues alors qu’il n’y a aucun problème de méthodologie.

      D’autre part, je ne comprends pas comment votre colle peut sécher si vite. J’ai utilisé moi-même ce vernis-colle et je n’ai jamais constaté cela. Je me demande si vous ne mettez pas la colle sur le papier sans le vernir ? En effet la méthodologie est d’imperméabiliser l’image, puis mettre la colle sous le cabochon (et pas sur l’image), puis poser le cabochon sur l’image. ça ne peut pas sécher aussi vite en faisant ainsi.

      Et pour vérifier si votre problème vient de l’impression ne gaspillez pas des cabochons. Il faut d’abord tester le vernis sur une image et si celle-ci décolore c’est qu’il y a problème d’impression.
      S’il n’y a aucune réaction, cela confirme que le problème survient dans la suite du processus (et dans ce cas je continue à penser que vous utilisez des supports en métal).

      Vous pouvez voir le résultat des stickers dans mon tutoriel (lien dans ma réponse précédente), c’est bluffant. J’espère vous avoir donné les clés…

  35. je conseille toujours de procéder par élimination pour comprendre un problème, et déjà essayer de bien cerner ce qui ne va pas car vous ciblez plusieurs choses très différentes à la fois.

    1. avez vous un problème de vernis colle ? C’est un produit qui sert à vernir du papier, si vous trouvez qu’il ne rempli pas cet usage changez de marque.

    2. est ce bien un problème de bulles ?
    Cela m’est arrivé si souvent qu’on me parle de problème de bulles alors qu’il s’agissait d’une zone où il n’y avait pas de colle (dans ce cas on sait qu’il suffit de mettre plus de colle).

    Si ce sont bien des bulles : c’est soit un problème de produit ou d’usage du produit, soit un problème d’application.

    – problème de produit : J’ai par exemple traité du sujet bulles dans mon tutoriel diamond glaze.
    Avez vous un problème de colle ? Si vous trouvez qu’elle sèche trop vite, c’est peut-être :
    a) elle n’est pas adaptée, changez de marque.
    b) le papier n’est pas assez imperméabilisé et la colle est immédiatement absorbée. améliorez l’étape imperméabilisation de l’image.
    c) vous n’en mettez pas assez, essayez d’en mettre plus.

    – problème d’application : avez vous suivi mes recommandations ?
    a) appliquer la colle en couche grasse :
    Si vous n’avez pas de surplus qui déborde du cabochon comme je l’indique, c’est probablement que vous ne mettez pas assez de colle.
    Si vous voyez des traces de pinceau, c’est aussi parce que vous ne mettez pas assez de colle. Ou bien n’appliquez pas au pinceau tout simplement.

    b) appliquer le cabochon sur l’image avant de le coller dans un support et pas l’inverse, sinon il est impossible de chasser les bulles et le surplus de colle.

    Je vous souhaite de réussir vos prochains tests, et si vous trouvez cette technique trop compliquée vous pouvez essayer les cabochons stickers. Merci pour vos compliments.

  36. Bonsoir,
    J’aime beaucoup votre blog avec tout ces petits conseils bien pratiques.
    J’ai moi même essayé mais sans grand succès, Je n’arrive pas à chasser ces petites bulles j’ai beau faire des petits mouvements rien ne fonctionne, Je trouve quelle sèche relativement vite ce qui n’aide pas. Peut être que je ne mets qu’une trop fine couche ?! Le vernis colle au pinceau c’est une catastrophe… ! Donc si vous avez une idée, parce que moi je sèche 🙂

  37. Bonjour,

    je n’ai plus que des cabochons 40x30mm en verre second choix, j’ai arrêté cet article car j’avais beaucoup trop de perte.
    En effet, j’avais beaucoup trop de cabochons rayés; certains étant invendables et d’autres avec de légers défauts (proposé en second choix).
    Comme j’ai une grande exigence sur la qualité de mes produits, j’ai décidé à regret d’arrêter ce format de cabochons. Je vendais aussi des supports 40x30mm mais ayant décidé d’arrêter les cabochons 40x30mm j’ai par voie de conséquence arrêté les supports correspondant.
    Il est possible qu’à l’avenir j’en propose de nouveau pour la réalisation de bijoux en résine mais c’est un format que j’ai de plus des difficultés à trouver.

  38. Bonjour,
    Je vois qu’il y a des cabochons de 40/30 (ovales) mais je ne vois pas de support pour cette dimension.
    Pouvez-vous me dire si il en existe?
    Merci d’avance pour toutes vos explications, elles sont très claires.

  39. Bonjour,

    pour mon article sur le vernis diamond glaze, j’ai testé avec une impression jet d’encre; dans les conditions mentionnées je n’ai pas eu de problème.
    Si l’encre bave après séchage on peut donc supposer que cela provient de la qualité du papier (ou de l’encre), qui influe sur la qualité d’impression.
    J’indique mes recommandations à ce sujet dans l’article sur la diamond glaze (ici) et je le rappelle aussi dans cet article (paragraphe 1a).

  40. Bonsoir,
    Je viens de lire votre tuto sur « le diamond glaze » qui est très bien expliqué d’ailleurs ^.^ Seulement j’ai un petit soucis avec ce produit. J’utilise une imprimante à jet d’encres, et lorsque je veux mettre du « diamond glaze » sur l’image, eh bien patatra les couleurs bavent……. Pourtant j’ai même essayé de laisser sécher 24h mon papier! 🙁
    Auriez-vous une solution un un conseil s’il vous plait?
    Je vous souhaite une agréable soirée ^.^
    Adeline

  41. Bonjour,

    Après être passée à la pratique, je n’ai pas trouvé de scotch transparent double face de diamètre 20 mm et la patafix c’est pas pratique du tout à redécoller après, je vais donc me contenter de me créer un joli baguier pour toutes les bagues que je projette de m’offrir 🙂

  42. Bonjour,

    réaliser une bague est vraiment peu cher, on peut largement en créer une pour moins de 5€ (voire beaucoup moins selon le support) mais pourquoi pas utiliser votre méthode ?
    Cela semble à priori réalisable, je dirais que vous devriez essayer, qui ne tente rien n’a rien et si le test ne fonctionne pas vous n’y perdrez pas grand chose. Evidemment avec cette technique je suppose que vous perdrez à chaque remplacement votre image, mais j’imagine que vous l’imprimez et que ça ne vous revient donc pas cher. Je dois tester une idée pour imperméabiliser une image qui pourrait vous permettre d’enlever l’adhésif et la pâte sans détériorer l’image, mais c’est en cours…

    A priori le plus gros problème que vous pourriez rencontrer serait de perdre le cabochon, ou le support avec le cabochon si l’un ou l’autre se détache. Ou alors rayer le cabochon ? Tout dépend du type de support que vous utilisez…
    La créativité est toujours une bonne chose, bravo.

  43. Bonjour,

    Alors moi je me posais une question dans un souci d’économie et de réutilisation:
    Je voudrais utiliser un seul cabochon et un seul support de bague et pouvoir changer mes images au fil du temps :).

    Voici mon hypothèse mais avant de la mettre en pratique je voulais votre avis : donc j’imperméabiliserai chaque image et puis je pensais fixer l’image au cabochon a l’aide d’un scotch transparent double face et le support et le cabochon à l’aide de patafix et le retirer ensuite si besoin avec une aiguille ou une pince

    Envisageable ou pas ?

  44. Bonsoir,

    tout dépend du ou des produits que vous avez utilisé (colle, vernis, cabochon), de si vous avez collé l’ensemble dans un support ou pas, de si cela fait longtemps ou pas…
    Pour ma part j’ai eu ce problème sur un de mes bijoux, râté pour râté j’ai tenté l’eau chaude et ça a fonctionné (voir ICI, paragraphe 3)

  45. Bonjour,
    mes premiers cabochons avec image étant ratés… comment les récupérer, ainsi que les supports ? Les faire tremper dans du dissolvant (pour ongles ? pour peinture?) ? Ou avez-vous une autre idée ?

  46. Maintenant que vous me confirmez que vous parlez bien de résine, je reste sur ma position indiquée sur le tutoriel sur la résine cité précédemment.
    C’est à dire : passer du vernis après avoir collé l’image dans le support. Comme je le précise dans les questions fréquentes, si vous découpez votre image après l’avoir vernie, les bords de l’image ne sont forcément pas imperméabilisés; du coup la résine passe par cette faille et imbibe le papier.
    Je suis quasiment persuadée que votre problème vient de là. A priori vous n’avez pas essayé ainsi, faites le test et vous verrez.

  47. oui j’ai consultée votre tuto.
    j’ai imprimée des images que j’ai achetée sur le net,papier photo brillant.ensuite j’ai passer du vernis vitrificateur sur toute la feuille,j’ai découpée 2 images,j’ai collé mes images dans le cabochon métal européen que j’achète en grande quantité (moins cher)pas de nickel.vernis colle,et je prépare ma résine moi même résine christal Pébéo,pas de bulles,cela durcis bien,mais des auréoles apparaissent 5 mns après avoir coulé la résine.

  48. Comme vous ne précisiez pas que vous aviez imperméabilisé l’image et que comme le souligne Delphine je réponds sans arrêt aux même questions, il est préférable que vous soyez précise sur les étapes que vous avez suivi afin que je puisse répondre.
    En effet :
    – qu’appelez vous résine ? Parlez vous bien de résine ou de vernis (diamond glaze) par exemple.
    – utilisez vous un support métallique, si oui s’agit t’il d’un modèle de ma boutique (précisez lequel) ?

    Je vous demande cela car jusqu’à présent toutes les personnes qui m’ont parlé de problème d’images n’avaient pas suivi toutes les étapes conseillées, ou bien utilisaient un support en métal made in china avec un produit judinkins.
    Si bien entendu ça n’est pas le cas pour vous j’essaierai de vous aider le mieux possible (quand vous aurez été plus précise sur votre méthode), mais sinon je vous invite à consulter le document que j’ai réalisé à ce sujet ICI

    L’autre possibilité est que vous n’ayez pas suffisamment imperméabilisé votre image, comme je le conseille dans mon tutoriel sur la résine il est préférable de vernir l’image dans le support pour que la résine n’entre pas par les bords du papier. Avez vous consulté le tutoriel qui est ICI ?

  49. merci pour votre réponse,mais j’avais bien lu votre tuto avant de faire mon expérience,donc j’imperméabilise l’image,avec du vernis vitrificateur ou vernis colle et cela ne change pas quand je coule ma résine je me retrouve tjrs avec des auréoles.
    merci

  50. Bonjour,

    comme je l’indique dans mes tutoriels, il faut imperméabiliser vos images au préalable. Je réponds à ce problème précisément dans le paragraphe 1 de ce tuto, et je l’explique aussi dans mes tutoriels sur la résine, qui semblent plus correspondre à votre utilisation.

  51. bonjour,
    je vous commande parfois de petites choses et j’en suis contente.j’ai un soucis avec mes images que j’imprime,que je place sur un cabochon et je coule ma résine,mais du coup j’ai des auréoles comme ci le papier buvait la résine.comment faire pour ne pas avoir ces auréoles?

  52. Mesdames, merci de lire attentivement le tutoriel ainsi que les questions – réponses qui suivent avant de poser votre propre question, bien souvent la réponse y est déjà!
    Ce doit être usant de répondre sans cesse aux mêmes questions, ce tutoriel de synthèse était censé limiter le phénomène!
    Coeur d’artichaud, bravo pour votre patience et merci pour vos bons conseils!
    Delphine

  53. Bonjour,

    si vous voyez les traces de pinceau c’est que vous ne mettez pas assez de colle je pense, il faut mettre une couche grasse donc il ne doit pas y avoir de traces de pinceau avant collage.
    Honnêtement faites simple, utilisez n’importe quel pinceau (j’utilise ce que j’ai sous la main, je n’y réfléchis pas).
    Vous pouvez même ne pas utiliser de pinceau si le cabochon n’est pas trop grand. Le pinceau sert uniquement à répartir la colle pour éviter qu’il y ai des zones sans colle (et surtout pas pour créer des zones sans colle par son passage) car si vous avez mis assez de colle (par des points de colle répartis sous le cabochon) elle s’étalera toute seule avec la pression du cabochon.

  54. Merci beaucoup pour ce tuto qui est vraiment très bien fait.

    J’ai fais mes premiers essais, mon souci est plutôt lié à mon pinceau, lorsque je passe le vernis ou bien la colle, celui-ci me fait des trainés de colle, au sechage ces trainés reste marqués, et sont visible après collage du cabochon.
    Quelle type de pinceau utilisez vous ?
    J’utilise un pinceau à poil dur pour peinture et aquarelle.

    Merci de votre aide

  55. Je cherchais comment coller une image sous cabochon transparent et j’ai posé la question sur mon blog, une blogueuse  » des bijoux de Phany  » connaissait votre blog.
    J’ai essayé avec de la résine et j’ai chaque fois eu une grosse bulle qui avait tendance à faire loupe, merci pour ce tuto, je vais pouvoir essayer. A+

  56. Bonjour,

    effectivement je comprends que vous soyez embêtée. Plusieurs personnes m’ont parlé de plastification de leurs images, personnellement ça ne m’inspire pas car ce doit être très glissant. J’ai déjà réalisé un bijou avec une image de magazine en papier glacé et j’ai trouvé cela nettement moins facile qu’avec du papier couché, mais cela n’engage que moi.
    Je suis aussi peu étonnée que cela puisse provoquer des problèmes de collage, car quand on m’a parlé de cette méthode j’ai tout de suite imaginé des problèmes de répartition de la colle. C’est déjà assez délicat à réaliser sur du papier non glissant, alors comment faire cela proprement avec une surface qui glisse comme du verre ? En tous cas c’est l’image que j’ai de la plastification.
    Mais encore une fois cela n’engage que moi, et ça n’est qu’un à priori puisque je ne l’ai jamais fait.
    Comme je le dis souvent, je propose une méthode qui fonctionne (en tous cas pour moi), j’y précise tous les points qui peuvent aider mais que faire de plus ? .

    Bien entendu chacun a sa propre technique, ses produits, son imprimante, son papier; je ne peux pas « checker » tous ses paramètres et encore moins parler de ce que je n’ai pas fait ou pas constaté (comme le changement de couleur dont vous parlez).
    A votre place j’irai méthodiquement, pour l’image avez vous simplement mis de la diamond glaze et attendu quelques jours, sans rien faire d’autre ?

    Jusqu’à présent toutes les personnes qui m’ont parlé de détérioration de leur image avec de la diamond glaze avaient omis de préciser que c’était collé sur un support. Hors jusqu’à présent l’explication a toujours été la même : réaction entre la diamond glaze et le support, l’image étant en sandwich c’est sur elle qu’on voit la réaction.
    Pour ma part j’explique ma méthode d’impression qui ne peut pas être plus simple, j’ai une imprimante « bas de gamme » jet d’encre. Je n’ai pas eu de problème jusqu’à présent mais j’avoue que je n’ai pas vraiment le temps de faire des bijoux en ce moment. Entre ma boutique, mon blog, mon bébé, et répondre aux questions; ça fait un boulot monstre :-))

    Voilà j’espère avoir pû vous aider, encore une fois procédez par élimination pour trouver d’où vient votre problème.

  57. bonsoir merci beaucoup pour vos conseils. Je me suis lancee depuis qques temps dans la creation de bijoux en cabochon de verre. J’adore ca mais je rencontre qques probleme. Lorsque je colle le diamond glaze directement sur mes images, ca fait ressortir le rouge de l’encre une image rose claire devient rose fluo. Je pense que ca vient de mon imprimante ou du papier. Du coup j’ai trouvé une alternative. Je plastifie mes images puis je les colle sur le cabochon. Je pensais que ca allait le faire mais apparemment certaines images se decollent je suis bien embetee car j’en ai vendu dans une boutique et elle a eu plusieurs retour… Je suis donc desesperee

  58. Bonjour,

    les dimensions entre supports et cabochons dépendent de la boutique dans laquelle vous avez acheté ces éléments (et des dimensions qui y sont indiquées). Dans mon tutoriel j’explique la technique de réalisation de ce type de bijoux, il n’y a pas de « méthode » pour choisir un cabochon et un support qui correspondent.

    Si on vous a indiqué une mauvaise dimension, ça ne peut pas fonctionner mais bien entendu si on achète un support dont la zone de collage est de 25mm et que le cabochon fait bien 25mm cela doit théoriquement « coller ». Peut-être avez vous confondu la dimension globale du support (quand il y a un rebord par exemple, le support peut faire 25mm et la zone de collage moins) avec la dimension de la zone de collage ?.

    Pour ma part, je précise la plupart du temps dans le titre du support la dimension du cabochon correspondant; cela permet de choisir aisément. Mais sinon cette information est toujours indiquée sur la fiche descriptive du produit.

  59. Bonjour,

    J’ai une question concernant les tailles je me suis plantée j’ai acheté une bague 25mm et un cabochon 25mm et le cabochon est trop grand.
    Comment faire pour choisir les bonnes tailles, désolé je débute et je n’ai pas trouvé dans votre tutoriel, très détaillé, la réponse à ma question.
    Merci

  60. Papillon vous propose gentiment des images anciennes sur son blog, mais renseignez vous auprès d’elle sur leur utilisation possible.
    En effet, une image trouvée sur le net n’est pas automatiquement libre de droit !
    PENSEZ Y 🙂

  61. Merci pour ce formidable tuto! testé hier et approuvé!
    J’ai mis sur mon blog votre lien, j’espère que cela ne vous dérange pas?
    Encore merci pour votre technique très bien expliquée et très efficace!

  62. Tuto génial, j’ai déjà testé les cabochons à coller: résultats impeccables grâce à vous!
    Je vais tester la résine très prochainement. J’ai néanmoins une question: où trouvez-vous tous ces jolies photos sépia? J’ai moi-même fait une recherche sur internet, mais le résultat est loin d’être aussi probant…si vous pouviez m’aiguiller, ce serait très aimable.

    En vous souhaitant une excellente année, pleine de nouvelles idées créatives,
    Bien à vous
    Caroline

  63. Cela ne me revient que maintenant, j’avais plastifié ma photo et pensais que ça remplacerait le vernis. Visiblement non…
    Du coup, je ne vais pas plastifier et vernir les 2 côtés, en espérant que cette fois-ci soit la bonne 🙂
    Merci encore pour vos précieux conseils!

  64. je suis étonnée que vous me parliez de vernir le recto de l’image aussi.
    Cela fait parti du tutoriel, et c’est selon moi essentiel pour une impression maison notamment (j’énumère dans mes tutos les cas de figure où je vernis et pourquoi).
    Si vous cherchez bien à appliquer cette méthode, comme je l’avais compris, pensez bien à suivre toutes les étapes car chacune à son utilité.
    Bien entendu si vous n’avez pas de problème sans vernir le recto de l’image, tant mieux .

    Je ne fais que donner mes propres astuces en fonction des problèmes que j’ai moi-même rencontré, votre 1ère question en faisant parti notamment.

  65. Merci beaucoup pour votre réponse, je vais donc refaire des essais en prenant soin de vernir le verso de mon image (peut-être le recto aussi alors?) 🙂

  66. Bonjour

    Merci infiniment pour vos tutos qui me sont d’une aide précieuse. Quel travail!
    J’ai dernièrement essayé de faire des boucles d’oreilles avec cabochons et sur mes essais, je constate que très souvent hélas, mon image sous le cabochon a comme des bulles « effet miroir ». Ces bulles apparaissent environ 2 jours après la fabrication. Auriez-vous une explication? un conseil? Je précise que j’utilise une colle à bijoux mais que je ne vernis pas le dos de mon image (papier photo).
    De plus, comment étalez-vous la colle sous le cabochon? Avec un pinceau?

    Merci d’avance 🙂

    • je suis ravie que mes tutoriels et articles vous soient utiles. Merci pour vos compliments car effectivement c’est beaucoup de travail et les encouragements sont bienvenus 🙂 .
      Vous trouverez d’ailleurs la réponse à votre problème dans l’un de mes articles car j’ai eu exactement la même réaction quand j’ai oublié de vernir le dos de mon image, c’est expliqué dans l’article « sautoir rétro et boucles d’oreilles Hellebore » dans le paragraphe 3.
      Chaque étape de ce tutoriel a donc son importance.

      Pour la colle, je l’applique simplement avec le tube. Étant donné que je rends étanche le dos du cabochon en vernissant l’image, peut importe que la colle soit bien étalée puisqu’elle sert uniquement à maintenir le cabochon dans le support.

  67. bonjour ,je ne vais pas être très originale mais ,je voulais moi aussi te remerciez , de partager tes astuces très précieuses avec nous .
    je suis a la recherche d’un tuto pour réalisé des camey ,en pate polymère ,2 couleurs ,si quelqu’un a une astuce ,merci d’avance

  68. J’utilise la même colle que dans l’étape 2.
    Comme la colle sera en contact avec le vernis et/ou le papier, il ne faut pas qu’il y ai d’incompatibilité entre les produits (colle-vernis-encre), il est donc préférable d’utiliser le moins de produits différents et avec le moins de solvants possible.

  69. Dans l’étape 3: intégration du cabochon sur le support
    faut il utiliser de la colle pour verre également ou de la glu pour coller l’ensemble (cabochon + image) sur le support?

    Merci beaucoup

    Mélissa

  70. bonjour,

    félicitations pour ce tutoriel, il est vraiment super!
    J’aimerai savoir où tu achètes les supports de bagues, j’ai vu les cabochons de verre dans ta boutique mais je n’arrive pas à trouver des supports de bagues, où achètes tu les tiennes?

    Merci pour tout tes conseils
    Mélissa

  71. Bonjour,

    merci pour vos compliments 😉
    Apparemment votre colle ou votre vernis-colle est incompatible avec l’encre de votre impression, il faut donc trouver quel produit pose problème en procédant par élimination.

    Ce peut être : le vernis-colle, la colle, le papier, l’impression ou bien l’un de ces éléments combinés.
    Comme je l’explique souvent je ne peux pas tester tous les produits du marché, ce qui ne m’aide pas à aider toutes les personnes qui ont des problèmes que je n’ai pas rencontré. J’en suis désolée mais n’hésitez pas à consulter mes autres tutoriels où je réponds déjà à des problèmes similaires au votre, cet article est principalement un résumé des autres.

    Voici mon analyse qui j’espère vous aidera :
    Si le vernis colle seul ne décolore pas l’image, c’est qu’il est compatible avec l’encre.
    C’est donc dans ce cas la colle qui pose problème ou bien le vernis colle n’est pas assez étanche (essayez avec plus de couches ou un autre vernis).

    Par contre vous mettez peut-être un peu trop de colle aussi ? Car je ne mets pas de la colle à la fois sous le cabochon et sur l’image, j’en mets uniquement sous le cabochon.
    Je parle aussi de l’impression dans un de mes articles, je n’ai jamais testé l’utilisation d’impression laser; je ne sais donc pas si cela pose problème ou pas. Je ne fais que des recommandations par rapport à mon expérience, c’est à dire avec une imprimante jet d’encre basique.

    Bonne chance…

  72. Bonjour,

    Un grand bravo pour vos tutoriels qui sont vraiment bien expliqués… Un régal !
    Je viens vers vous avec une question. J’ai suivi ce tutoriel à la lettre, mais j’ai des soucis lorsque j’applique la colle transparente sur le cabochon, puis sur le papier. L’illustration imprimée se décolore et bave une fois en contact avec la colle. Pourtant j’ai bien imperméabilisé l’image avec un vernis-colle (décopatch). L’impression est un tirage couleur laser.
    Avez-vous une idée pour m’aider ?

    Merci d’avance pour vos conseils et bonne continuation !
    niko

  73. Bonjour à nouveau, je n’arrive pas à me décider sur le choix de la colle pour cabochons en verre et en résine? Une colle bien transparente pour coller sur mes images papier Je crois que j’ai besoin de conseils!
    Merci à vous,
    0493nini

  74. Bonjour,

    je n’ai constaté aucune décoloration ou altération de mes images sous cabochon. A mon avis cela ne peut intervenir qu’en cas de mauvaise qualité d’impression ou d’exposition prolongée à la lumière.

    Il n’y a donc vraiment aucun problème selon moi à imprimer soi-même ses images. De plus j’ai quelques personnes qui m’ont rapportée qu’il était plus difficile d’utiliser cette technique avec des photos (encore plus « glissant » qu’une image sur papier glacé de magazine) mais je n’ai jamais eu l’occasion d’essayer moi-même.

  75. Bonjour,
    merci pour tous ces conseils!
    Avez-vous observé une bonne tenue dans le temps de l’image impression jet d’encre vernie sous cabochon? L’image ne se décolore pas? Car j’hésite à imprimer mes photos moi-même ou à les faire développer sur papier photo directement.

  76. Bonjour,

    tout dépend de comment est conçue votre bague ;-).
    Si vous utilisez un support en métal avec fond par exemple, votre cabochon sera collé au support et si vous l’avez bien collé il n’y a aucune raison que cela craigne l’eau.
    Si vous collez simplement le cabochon sur un bague avec support à coller et que la zone de collage est moins grande que le cabochon on peut imaginer que le dos du papier sera visible. Mais comme je le préconise il faut vernir le dos aussi, donc si votre vernissage est de bonne qualité le cabochon et l’image seront à l’abri de l’eau.

  77. Bonjour,
    Juste une petite question pratique, si le bijou est une bague, est-ce que cela craint si on se lave les mains et que l’on oublie de l’enlever. Merci pour votre réponse et j’adore votre article. Je suis en train de me lancer pour réaliser bagues et pendentifs pour offrir.

  78. Bonjour,

    je suis ravie que mon tuto vous soit utile, je pensais par contre que la réponse à votre question était clairement indiquée, désolée si ça ne l’était pas 🙁
    Voici donc ma réponse :
    – Le vernis (vernis colle pour serviettage ou autre vernis) sert à imperméabiliser l’image (voir paragraphe 1 « préparation de l’image/avec quel produit ?).
    – Pour coller l’image au cabochon il faut de la colle « tous matériaux » (voir paragraphe 2 coller le cabochon sur l’image/ quelle colle?).

    Je ne pense effectivement pas que le vernis colle soit à conseiller pour coller de la résine, du verre (matériau du cabochon) ou du métal (en cas d’utilisation d’un support pour cabochon).
    Mais je n’ai jamais essayé, si vous n’avez pas de colle vous pouvez toujours tester.
    Comme je le dis souvent je propose des techniques que j’ai testé mais cela ne veut pas dire que l’on ne peut pas faire autrement 😉

  79. Bonjour et merci pour ce super article bien utile. Je voulais savoir si le vernis colle (ex pour serviettage) sert aussi bien à coller le cabochon sur l’image que l’ensemble sur le support bijoux? Et si c’est le cas, est-ce bien solide, le cabochon sera t-il fixé au support d’une façon sûre? Merci à vous et à bientôt,
    Virginie

  80. bonjour, je viens de découvrir votre site en cherchant quelque chose de bien particulier. je me suis laissée guider par vos conseils et j’y reviendrais, ils sont clairs et simples, tout pour réussir!
    mais ma recherche précise est la suivante : j’ai besoin de cabochons bombés mais creux, à l’intérieur duquel je peux glisser un petit objet. comme vous vous y connaissez bien, je me demandais si vous ne sauriez pas où je peux trouver ces cabochons si cela s’appelle comme cela.
    merci d’avance et encore bravo pour vos explications
    flo

  81. Il peut arriver qu’il y ai de petites bulles, ça n’est pas 100% évitable. Mais le plus important n’est à mon avis pas d’appuyer mais surtout de chasser les bulles d’air vers l’extérieur (comme pour du papier peint).

    Ou alors ce ne sont pas des bulles mais simplement des zones où il n’y avait pas de colle. Ce serait alors le phénomène que j’évoque dans cet article : sautoir rétro Hellébore, paragraphe 3 de l’explicatif du sautoir. Dans ce cas il faut effectivement vernir le dos de l’image.

  82. Bonjour
    Merci pour cette mine d’infos et l’excellent choix de produits dans la boutique.
    Je peins de miniatures à l’aquarelle que je vernis ensuite (vernis colle) et je colle mes cabochons avec de la colle Hasulith ensuite.
    J’ai des bulles qui apparaissent après séchage, pourtant je presse bien le cabochon quand je le colle.
    est-ce que vernir le dos de l’image pourrait éviter ces bulles ?

  83. Je vous en prie, je suis ravie que ce tutoriel vous soit utile.

    Mais surtout, qu’il n’y ai pas de confusion, je n’ai jamais dit qu’il fallait impérativement utiliser de la diamond glaze, pour cette technique ça n’est pas du tout obligatoire, bien au contraire.
    Par contre des utilisateurs de diamond glaze m’ont dit l’utiliser aussi pour cet usage c’est pourquoi j’ai répondu à leurs questions par rapport à ce produit en particulier.

  84. Un grand merci pour vos explications très claires. J’ai la plupart des « ingrédients » à la maison mais pas le diamond glaze. Je vais faire des essais. A très bientôt.

  85. Merci pour tous ces conseils. Que de belles idées ! D’ailleurs, je vais bientôt mettre tout ça en pratique.

    D’ailleurs pour te remercier, une petite surprise t’attend sur mon blog, vas-y faire un tour

    Bisous

  86. Merci pour ce partage d’expérience.
    Essayez de vernir votre image comme dans mon tutoriel (pas avec de la diamond glaze), cela évitera peut être que les matières qui se trouvent dans le métal et qui réagissent avec la diamond glaze en tant que colle ne traversent l’image.

    Ou alors utilisez simplement de la colle et du vernis à l’eau exactement comme dans mon tuto (pas de la diamond glaze) si vous avez des supports que vous savez poser problème.
    Je trouve dommage de rater 1 fois sur 2 vos réalisations alors qu’avec de la simple colle et du vernis à l’eau on ne rencontre jamais de problème (à ma connaissance bien sûr).

  87. Bonjour super merci pour ce tuto !! je viens mettre ma petite experience personnelle.
    vernis diamond glaze + support laiton oui me pose souci avec des taches bleues, cependant il me semble que mes images soient imprimées sur imprimante laser .C’est pourtant de la bonne qualité non? sur une vingtaine de bijoux effectués il y en a environ 10 qui ont eu ces taches..c’est tres contrariant car on sait jamais ou est l’erreur !Alors certains restent parfaits, d’autres non. le plus embetant est lorsque la tache apparait au bout de 2 jours !!
    c’est dommage car c’est un plaisir de faire ses propres bijoux à partir de ses propres images !! et j’ai envie d’en faire d’autres.

  88. ARGH! j’avais préparé tout mes supports quelques heures avant de lire cet article….. je ne sais pas pourquoi mais j’avais des hésitations à coller les images directement sur les cabochons, et je me cassais la tête pour éviter les bulles d’air…Merci beaucoup, je vais tout reprendre à zéro et tester cette solution!

  89. Bonjour,
    Je souhaite vous remercier pour tous les tutos que vous nous avez déjà concoctés! Votre blog est une mine d’informations et d’inspiration! J’imagine sans mal le nombre d’heures consacrées à la réalisation de ces tutos… Recevez donc toute ma gratitude pour le travail énorme que vous avez effectué! Pour le reste, j’attends avec une grande impatience la dernière commande que vous m’avez envoyée et j’espère que la poste fera diligence!
    Très cordialement,
    Christine

  90. Le résultat me plaît beaucoup : les supports sont absolument dans le ton que je cherche… C’est en plus super ravissant tout monté… YpuKa s’offrir le costume assorti…… ;- ) Au plaisir de revenir.
    Alys

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *